C.R.T.V: Les trois règles d’or à respecter par le nouveau D.G

Le nouveau Directeur Général de la CRTV, la télévision de service public camerounaise, est donc désormais en poste. Nommé par décret présidentiel le mercredi 29 juin dernier, le talentueux Charles Ndongo a été installé ce vendredi 1er juillet.

Photo d'installation du nouveau D.G de la CRTV.
Photo d’installation du nouveau D.G de la CRTV (2e de gauche à droite).

Sauf que le mercredi 29 juin, jour de sa nomination, j’étais moi dans mon quartier à Essos, entrain de prendre mon « Beignet-Bouillie-Haricot », tout en suivant le journal radio de 17h.

Dès que Mme Atta Badyne OUMAR , la présentatrice a lu le décret nommant le nouveau D.G, massa, une voisine de banc qui mangeait à côté de moi, a sursauté « whop », en criant « wéééééééééh ; iyééééééééééé ! Enfin Seigneur!» ; renversant ainsi mon délicieux repas au sol hein ! Elle criait tellement fort qu’on se demandait ce qui se passait.

Hum, vers la fin de l’euphorie, je m’approchais alors d’elle pour plus d’infos non. N’est-ce pas la nga m’annonçait avec un large sourire, que le « type » nommé est en fait de son «village». C’est son « frère » quoi. Elle ne le connaît pas hein. Mais apparemment, ils parlent juste la même langue, me révélait-elle.

Ah oui, chez nous c’est comme ça éh. Un bon D.G, tout comme un Ministre ou n’importe quel autre haut cadre de notre République, qu’on nomme ainsi, fait toujours la joie et le bonheur de tout une ethnie. Et en réalité, le nouveau D.G de la CRTV devra donc se plier à trois règles d’or essentielles pour espérer mettre long à son poste et s’éterniser ainsi à la mangeoire. Sinon hein, akaaaaa.

RÈGLE N°1: LA PRISE EN MAIN DU « VILLAGE » ET DES « FRÈRES »

A yaaah. C’est ici alors où va se concentrer son règne. Il devra absolument prendre son « village » et ses « frères » du « village » en main. C’est à dire, distribuer le vin, les bières, les maquereaux, le riz et l’huile à ses « frères » là, tous les samedis et dimanches ; éh oui. Il devra leur faire des dons au quotidien, surtout dans les périodes de fêtes de fin d’année, de fêtes religieuses, de campagnes électorales, etc.

Un vrai D.G fait des distributions automatiques d’argent et de de dons divers…

Chaque jour, donc, le nouveau D.G devra faire des farotages d’argent en espèces à tous ceux qui viendraient s’aligner devant son portail dès 4h du matin. Et dire qu’ils seront si nombreux éh. Il a intérêt hein ! Et ce sera désormais à lui de payer les fournitures scolaires aux enfants des « oncles » et des «tantes  du « village ». Ben oui. C’est ça un vrai D.G. Il a le choix massa ? Sinon, on va seulement «finir» avec lui oh!

distribution des dons. Credit photo Secours Polulaire Français
Un  exemple de distribution des dons. (Crédit photo: Secours Populaire Français)

En outre, il devra construire des maisons aux gens dans son village. Il devra faire créer un lycée et un Cétic chez lui, si ça n’existe pas encore. Il devra y faire construire des marchés, des routes ; faire installer de l’eau potable, le courant électrique. Il devra leur trouver du travail à la CRTV. Peu importe leurs qualifications. Il est quand même le D.G d’un « village » dis donc ! Il a donc intérêt à aider ses « frères » à mieux s’épanouir.

Un vrai D.G est le représentant de tout un « village » et il doit le prouver…

En fait, le nouveau D.G doit donc savoir qu’un vrai D.G, c’est celui là qui distribue de l’argent en vrac et offre en désordre des dons et des postes, uniquement à ses proches et « frères » hein, ceci pour leur démontrer que désormais c’est leur « tour » aussi oh !

– RÈGLE N°2: L’ENRICHISSEMENT RAPIDE ET ET MÊME ILLICITE

Vous voulez vite vous enrichir au Mboa ? Pardon, suppliez le Président de vous nommer D.G ou Ministre dis donc ! Faites-lui les yeux doux éh. Le nouveau D.G le sait certainement. Dans tous les cas, il a désormais là toutes les facilités et les clés de la richesse immédiate. Ben oui!

Que c’est quoi? Il a juste besoin de quelques mois seulement et « hop », sa vie pourrait changer jusqu’à, et pourrait forcément prendre une autre tournure massa. Il devrait vite avoir une vie de luxe: belles voitures, belles villas, beaux duplex, beaux costumes et « pompes » italiennes, belles gonzesses, restaus class, chantiers partout, vacances chics, voyages de rêve, comptes bancaires garnis, etc.

Un vrai D.G affiche une vie de luxe et un train de vie insolemment fortuné…

Un vrai D.G comme lui là, devrait même encore manquer de quoi éh ? Sa progression devrait être fulgurante. Son ventre devrait pousser trop vite massa. Même s’il devait aller en retraite dans deux mois et puis quoi ? Le Président a court-circuité ça trop vite et à temps oh. Que voulez-vous ? L’argent et les honneurs, c’est facile ? D.G là, ce n’est pas qui veut hein ; c’est qui peut massa. Et ça donne quand même envie hein !

 

Une belle villa de riche à coté d'une cabane de pauvre
Une belle villa de riche à côté d’une cabane de pauvre

Alors, le nouveau D.G devrait avoir ce grand défi d’enrichissement rapide à relever. Il devrait devenir très vite riche et vite se bourrer les poches. Ce sera le premier à le faire dis-donc ? Sinon, il aura donc été nommé pourquoi alors ? Chez nous, quand le Président vous nomme à un tel poste, c’est d’abord pour « manger » votre part hein. Et bien même massa. Si tu es mougou, tant pis pour toi  éh.

Un vrai D.G devrait s’enrichir trop vite au risque de subir des moqueries…

Et pour y arriver, il devrait bien choisir son camp oh! C’est-à-dire, bien militer dans la mouvance présidentielle. Au risque d’être limogé et de quitter la mangeoire trop vite et tout maigre ! Ah oui. un D.G, ça doit être milliardaire. C’est comme ça. Alors, le D.G sait donc ce qui lui reste à faire.

– RÈGLE N°3: LE « GRIOTISME » EXAGÉRÉ AU PRÉSIDENT ET AU GOUVERNEMENT

Voilà même alors, le premier grand chantier auquel devrait s’atteler le nouveau D.G. C’est quand même le Président qui l’a nommé massa. Hein ? Il a donc grand intérêt à lui dire merciiiiiiii et à s’allier à son parti le RDéPieCé.

En fait, il devra faire comme beaucoup d’autres personnes ressources de ce  parti. C’est-à-dire : organiser régulièrement des meetings politiques dans sa ville natale et tout ça devant toutes les caméras du pays réunies hein, (encore que c’est désormais lui le grand boss de ces cameras ), tout ceci pour chanter les louanges du Président , son « messie », qui a pensé enfin à lui, et qui lui a « sauvé la vie », comme lui-même l’a dit.

http://www.cameroon-info.net/article/cameroun-charles-ndongo-presente-paul-biya-comme-son-messie-il-ma-fondamentalement-et-litteralement-265254.html

N.B: Ci dessus, un lien d’un article sur le nouveau D.G et son discours à ses collaborateurs…

 

 

Un vrai D.G fait du Président son mentor et son dieu…

Vous l’entendez déjà à la télé et à la radio non ? Son dieu c’est Popaul. Il l’a vite compris. Et dans la suite, toutes ses actions devraient être inspirées du Président! Oui, pour le nouveau D.G, le Président qui l’a nommé, serait son Mentor, son sauveur. C’est même le Bon Dieu qui inspire tout; Trop fort.

Même s’il critiquait le parti au pouvoir ou le gouvernement comment éh, (encore que lui il ne le faisait jamais hein) , maintenant, il devrait sauf qu’officiellement se tourner du côté du pouvoir pour vanter le grand Boss et ses actions hein. Il n’y a pas de honte à cela dis donc.

Le Président Paul Biya signant des actes...
Le Président Paul Biya signant des actes…

Même s’il n’a pas de carte du parti massa. Ça fait quoi? On va lui en trouver une là là là. Puisqu’il est maintenant une personne ressource dans le parti. Ce sont les intérêts pécuniaires et politiques qui comptent. Et le nouveau D.G devrait savoir que pour bien manger sa part, il doit absolument faire dans un « griotisme » exacerbé et exagéré du Président. C’est tout! En effet, le nouveau D.G ne devrait en principe plus tenir de discours public ou répondre à une interview, sans pour autant prononcer au moins trois fois le nom du Président de la République. Ah oui hein.

Son nom devrait toujours être dans sa bouche ; dans tout ce qu’il entreprendra et dira. Le nouveau D.G ne devrait pas s’affirmer en fait ; il ne dira jamais : « j’ai décidé », même si c’est sa propre initiative. Ben oui, parce qu’ un D.G comme lui là, serait avant tout la « créature » du Président non? Alors, naturellement, il faut qu’il lui chante les louanges et lui fasse allégeance au quotidien.

Humm, le nouveau D.G, l’« heureux élu», devrait surtout et absolument organiser plus souvent, des messes d’actions de grâces pour dire merci au grand « koukouma », qui lui a donc fait confiance ! Il prierait donc pour le pays, son Président, son épouse, ses enfants, ses biens… Il lui souhaiterait longue vie et surtout long règne jusqu’à toujours.

Un vrai D.G passe le temps à remercier et vanter à vie le Président …

Oui, un nouveau D.G devrait ainsi remercier le Président afin qu’il reste plus longtemps au pouvoir pour que lui aussi reste plus longtemps à son poste de D.G. D’ailleurs, je lui propose une bonne astuce. Il pourrait par exemple écrire une grosse motion de soutient, de déférence et de remerciement qu’il enverrait avec les noms de tous les Élites de son village au Président de la République pour lui signifier que tout le « village » est derrière lui, le soutient et le remercie d’avoir su dénicher et placer un de leur au prestigieux poste de Directeur Général. Il ajouterait que ce « village » le supplie justement de se porter encore candidat en 2018.

Un groupe de danse aux couleurs du parti au pouvoir...
Un groupe de danse aux couleurs du parti au pouvoir…

Eh oui, voilà là quelques « défis » énormes qui attendent en réalité le nouveau D.G nouvellement nommé et installé à la CRTV. Il devrait sincèrement tenir compte de toutes les règles ci dessus pour espérer faire au moins 10 ans à son poste et s’y éterniser.

Comme tous les hauts cadres de la République, le nouveau D.G devrait surtout se servir…

Comme lui, il y en a eu avant qui ont été élevés à ces prestigieux postes de la République et ont exactement ou plus ou moins agit de la sorte. En effet, beaucoup de nos dirigeants, une fois nommés, semblent souvent oublier, les vrais objectifs pour lesquels ils sont là, et finissent par prendre le Ministère, la Société d’État ou l’Entreprise publique ou para-publique dont ils ont la charge, comme une entité familiale pour se servir, servir uniquement les leurs et asservir les autres. La gestion de la chose publique devient souvent alors une affaire de famille et de copinage.

Et pour citer un blogueur, « Le monde politique a donc ses propres règles et tout apprenti politicien, tout futur crocodile qui souhaite évoluer dans les eaux troubles des marécages politiques, doit avant tout bien maîtriser quelques données topographiques de ces bas-fonds pas comme les autres » qui caractérisent notre pays. Ainsi va le Mboa.

Bon, le jour donc de l’installation du D.G, comme j’avais commencé à draguer la « petite » qui sautait de joie là, elle m’a invité à la fête non. Ma vie peut changer comme ça derrière elle hein. On ne sait jamais oh. Son «frère» du village est quand même déjà en haut massa. Je vais sauf que signer sur elle maintenant! Eh oui hein! Même comme depuis là, elle a disparue oh.

Au MBOA, nous sommes vraiment formidables…

Fabrice NOUANGA
Contact WhatsApp : +237-694-657-821

2 commentaires sur “C.R.T.V: Les trois règles d’or à respecter par le nouveau D.G

  1. A la lecture du titre, j’ai cru que tu voulais échapper à ta règle, puis je me suis calmée vers le 3ème paragraphe…..lorsque ta voisine de banc te dit que le nouveau DG est de son village. …….Gros looooollllll. J’ai noté le rendez-vous : tous les mardis.

    1. Ahahahahahahahah. Je ne pouvais y faillir Mireille Flore. Sauf que cette règle ne s’applique au nouveau DG hein. Ma voisine là, hum. Je la cherche partout.
      Comme tu dis c’est tous les mardis. Ne manque donc plus. Merciiiiiiiiiiiiii

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *