Le Top trois(3) des « Cameruineuses » à fuir absolument

Il m’arrive parfois dans mes petites ballades, de faire la rencontre de quelques femmes, que je n’hésite souvent pas à draguer, juste pour voir mes capacités hein. Rien d’autre. Evidemment, ce weekend donc, je suis tombé sur une véritable « araignée ». Je préfère ne pas entrer dans les détails, de peur de choquer les âmes sensibles.

Vrai, la go là m’a touché, onong. J’avais osé oublier qu’avec certaines nga kamer, tu dois mettre l’argent à terre.  Tu n’as pas le choix ; car l’escroquerie est « sanguinaire » chez elles. Elles ont carrément des calculatrices à la place de leur petit  cerveau. Et elles ont toutes un dénominateur commun: « panthères ». Elles n’offrznt jamais rien à personne, mais trop fortes pour quémander. De vraies « cameruineuses ».  Trois types se distinguent particulièrement. Vaut mieux prier Dieu,  de ne jamais, mais alors, au grand jamais, croiser leur chemin.

 

1- TOP 3: Les « Cameruineuses » hyper « fauchées »!

Elles, c’est le style de nga qui sont de condition sociale très nécessiteuse. Elles « war » graaaave ! Les « panthères » foirées et toujours nguémées, sont donc généralement élèves, étudiantes; d’autres n’ont même jamais franchi la maternelle hein. Certaines sont simplement chômeuses ; d’autres vivotent grâce aux « aides sociales » des amis et de la famille. Celles qui réussissent quand même à avoir un petit job, occupent des emplois de précarité, ceux de la série « C » quoi (Couture, coiffure, cuisine, call-box…), des « métiers » où les salaires sont souvent si …minables et très irréguliers. Elles ont donc parfois beaucoup de mal à boucler leurs fins de mois.

Ce genre de panthère fauchée, recherche donc tout genre de gars, sauf ceux qui sont comme elle. Deux fauchés pour donner quoi ? Évidemment, c’est le genre de go qui ne vise que les jeunes cadres là ; les travailleurs;  le style de mec qui a un petit revenu quoi ; leur plus gros rêves, c’est de tomber sur des gars célibataires, et au mieux véhiculés; même si les amortisseurs et les phares ne donnent plus, y a quoi ? La caisse c’est la caisse non ? Ou l’odeur du carburant a même fait quoi aux genres de nga là oh ! Humm ! Alors qu’elle n’a même pas de permis de conduire hein. Mais la go connait toutes les coupes de voiture dehors ! Trop fortes ces go!

Quand une panthère décide vous déplumer hein. Crédit photo: jongoma.net

2- TOP2: Les « Cameruineuses » « mouna for tété »

Celles là, c’est le genre de go qui sortent d’une famille « bien » là. En gros, c’est des go dont les parents ont quand même « réussi ». Elles ne manquent donc parfois de rien. Mieux d’elles ! Alors, c’est le style de panthères qui n’habitent que les quartiers huppés, genre Bastos, Santa Barbara! Mais très souvent la tête vide hein. Quand elles te parlent d’elles,  c’est toujours leurs parents qu’elles désignent. « Mon père est; ma mère est ». Jamais « je suis ».  Elles ne sont habituées qu’au confort et au luxe ; elles ne connaissent ni le manque, ni le besoin. Elles ne parlent que d’argent. Tout pour elles, c’est les grands projets mondains. Normal ! En d’autres termes, elles sont de fausses « riches » et ne sortent donc qu’avec les riches.

Avec une telle go, si t’as donc pas les do, fous-lui simplement le camp dis-donc. Encore que tu vas lui donner quoi ? Tu peux oser payer son sauna ? Ou même son string ? Tu peux lui offrir un Samsung S7? En fait, ces go sont des ruineuses. De grâce, mecs pauvres et pingres, s’abstenir! Ce n’est pas qu’elle attend trop quelque chose des hommes hein ; mais elles cherchent plutôt à préserver leur propre sécurité financière. Les nga qui se situent dans cette catégorie ne veulent pas de ces « cas sociaux », ces « pauvrards » et « guemés man » ; inutiles ; qui vont venir là vers elles comme des boulets et des profiteurs ; jouer les gigolos. Elles ont un principe: les « riches » se fréquentent seulement entre eux. Donc les gars, quand vous croisez l’autre qualité là, pardon, si vous n’avez pas les côtes solides, changez de trajectoire. Car lui dire juste bonjour,  coûte excessiment cher. Elle n’aime pas sentir les foirés ! Son niveau de maternalisme est indescriptible.

 

 

3- TOP1:  Les « Cameruineuses » « terroristes »!

Voilà alors le style de nga qui correspondent au stade suprême du matérialisme. Les « terroristes » de l’escroquerie. Les patronnes. Avec elles, mets vrai vrai l’argent à terre ! Elles sont S.S ( Sans Sentiments). Leur genre là, on ne les salue qu’avec le klaxon de la voiture ou un claquement de billets de banque neufs. Elles savent dans leurs têtes qu’elles sont trop belles et androïdes massa ! Qui les peut? Du coup, elles font donc de cette fausse beauté, leur fonds sexuel de commerce. Elles adorent la « belle vie » ; elles la croquent ! Ces panthères ne portent que les fringues de marque ; elles ne mangent qu’aux Champs Élysées à Bastos ; elles ne dorment qu’au Hilton. En gros, c’est le genre de nga qui imposent une bonne saignée financière à ses prétendants. Elles ruinent et déplument! Ne t’égare pas là-bas mec !

C’est le genre qui aime les mecs qui lui offrent des fringues de luxe à Stella, lui paie des voyages à Kribi, l’emmène en boite à la Sanza…7 jours sur 7, elles sont evidemment en boite, même quand la boite est fermée hein ! Si tu n’es pas capable de la gérer, pardon, dégages ! Et elles mêmes le disent.

La « cameruineuse »  « terroriste » , c’est le prototype même de la femme fauve et rapace, en quête de proie pour la dévorer. Elle ne donne pas le lait. Et très souvent, la go se fait entretenir par plusieurs mecs en même temps hein. Elle a le foléré aux yeux! Elles font avaler aux hommes des « bitter » kola amers et  entières. Mais, va alors voir où elles vivent au quotidien. Là où elles dorment. Comment elles misèrent. Mieux les gars de ntaba ! Tu peux fuir le chez elles, onong! C’est la misère que tu veux voir?

Le prototype de la femme panthère. Crédit photo: africa press

 

Des femmes exclusivement matérialistes et hyper ruineuses

Ces femelles sans coeur, ont donc toujours recherché le mâle le plus riche pour assurer leur sécurité. Un mâle capable de « flinguer » efficacement la panthère au loin, là-bas, sur la plaine. Rien de bien nouveau sous le soleil en perspective, si ce n’est l’industrialisation de la société. A bas les pauvres, les maigrelets, et les faibles !
Eh oui ! Je le dis et le crie haut et fort : messieurs, il y a panthère et panthère. Elles ont des grades. Pour vivre longtemps, vaut mieux les éviter. Et pour sortir avec ce genre, l’homme doit plutôt courir derrière l’argent ; et ainsi, toutes ces nga vont courir derrière lui. Ah ouiii ! A la rumeur « Tous les hommes kamers sont infidèles… », on peut donc désormais rétorquer,  à cause des ces « cameruineuses »: « Toutes les femmes sont matérialistes, que dis-je? Cameruineuses?… »

Fabrice NOUANGA

4 commentaires sur “Le Top trois(3) des « Cameruineuses » à fuir absolument

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *