Cameroun: voici pourquoi les hommes demeurent « célib-à-terre »

Dimanche dernier en revenant de l’église, j’ai fait un saut chez mon grand ami pour lui rendre visite. Je l’ai particulièrement trouvé triste et abattu, affalé sur le canapé, entrain de s’empiffrer de whisky. Chose rare chez lui hein. Il venait de faire un grand ménage, lavé tout le linge et avait cuisiné toute la journée.  Aux dernières nouvelles, m’a t-il dit, la fille de ses rêves, qui passait souvent les weekend l’aider un peu, vient curieusement de rompre et a ramassé tous ses effets pendant qu’il était au boulot le vendredi, lui annonçant dans un mot virulent laissé au chevet du lit, qu’elle ne souhaitait vraiment plus vivre à ses côtés. Comme moi, il est donc revenu à la vie triste de « célib-à-terre », cet enfer sur terre. Quelle misère!!!

 

DUR, DUR D’ÊTRE UN « CELIB À TERRE » AU MBOA…

 

Dans la rue, dans notre vie active, sur les réseaux sociaux, partout dans notre quotidien, les hommes célibataires montrent manifestement, leur peine à trouver une épouse. Et la quête désespérée de cette dernière, nous plonge souvent dans des états dépressifs et nous pousse même parfois, à agir en catastrophe.

Le plus triste alors, c’est quand il faut se coucher tout seul le soir. Triste. Vous aimeriez pouvoir prendre dans vos bras une femme lorsque vous rentrez dans votre couverture et vos draps froids,  que vous puissiez parler de tout et surtout de rien avec elle sous la couette (enfin je veux dire au-dessus parce qu’en dessous ce n’est pas facile de respirer), que vous puissiez la pousser si elle prend trop de place.

 

C’est fou, comment parfois des moments simples peuvent nous manquer et se réveiller auprès d’une femme qui nous aime et qui nous prend dans ses bras peut en faire partie.  Le Mboa est-il si maudit à tel point que les hommes camerounais, tous âges confondus hein, pourtant bien éduqués, beaux, tête bien faite, riches et intelligents, ne trouvent pas d’épouse pour fonder un foyer ?

 

La faute aux hommes hein…

Mais, c’est souvent aussi et surtout notre faute. Oui, nous les hommes; car nous avons trop de tares qui  font fuir les femmes trop loin de nous.  En effet, les femmes préfèrent de plus en plus rester célibataires et craignent tellement de se marier, juste à cause de certains manquements criards et piteux des hommes. Voici donc listés, les neuf(9) manquements intolérables,  qui clouent autant les Camerounais « celib-à-terre » à vie:

 

 

1- LE MANQUE DE VIRILITÉ

Ah, la virilité! Voilà alors le top qui attire les femmes et les pousse même à demander un homme en mariage. Onong. Les femmes adorent les vrais hommes. Les hommes virils, les vrais mâles. Pas les hommes-femmes.
Elles sont folles de ce genre d’homme qui, lors d’un rendez-vous, tel un gentleman, sait lui faire la cour toute la soirée, puis peut la plaquer contre un mur et l’embrasser fougueusement. Il n’hésitera même pas à déchirer un peu son décolleté hein, juste pour l’aimer debout. Au volant, il conduit vite et bien (en respectant le code de la route). Mais n’hésite pas à quitter son levier de vitesse de temps en temps, pour poser sa main sur… la cuisse de la petite…

 

Au lit, il n’hésite pas à solliciter sa petite et à lui montrer qu’il brûle d’un désir ardent pour elle. Il a toujours une belle érection et fait preuve d’endurance sous la couette! Ce genre de gars, fait l’amour ailleurs que, toujours et toujours dans le lit, et sait surtout varier les positions. Pas le missionnaire dis- donc!  Il essaye donc aussi sur la table, l’évier, l’angle du canapé, la salle de bain…  Et si cet homme là, on l’accuse d’être macho, il répond « oui je le suis et je m’en fiche. Ma go m’aime comme ça ». Un tel homme, vous pensez qu’il peut rester célibataire?

 

 

2- LE MANQUE DE MATURITÉ

Une femme épouse un homme pour sa maturité. Pour donc juger de la maturité d’un homme, une femme doit être sûre que son futur époux est prêt à rencontrer ses parents; à visiter ses frères et sœurs, bref à entrer en contact avec sa famille.

S’il refuse à chaque fois de le faire, c’est que celui-ci est encore bien naïf et « enfant »; et donc ne veut vraiment pas encore s’engager. Alors, il ne vaut pas la peine. Qui veut du miel, affronte les abeilles monsieur! Eh ouii! S’il est mature, il rencontrera forcement la famille de la femme et c’est un pas décisif pour l’épouser. Aucun doute. Mais combien d’hommes sont prêts à faire ce pas? Mais ils veulent des épouses hein. Foutaises!

 

3- LE MANQUE DE RESPONSABILITÉ

Une femme épouse un homme qui a un certain sens de responsabilité. N’oublions jamais qu’un homme qu’une femme prendra pour époux, sera le chef de famille hein; celui là qui devra non seulement la prendre en charge, mais qui devra aussi s’occuper en majorité de tous les enfants, neveux, frères et autres. Les premiers enfants d’un homme sont ses petits-frères, ses neveux… Eh oui!

Alors, s’il est incapable de s’occuper d’eux, de subvenir à leurs petits besoins, de se soucier de leur avenir, la femme doit tout de suite comprendre que celui là ne peut aucunement et ne sera jamais un bon père de famille. Ce sera un bon à rien, un irresponsable de classe exceptionnelle. Rien à dire!

Un couple heureux. Crédit photo: Daily News Cameroon

 

4- LE MANQUE D’AMBITIONS

Une femme épouse un homme qui a des ambitions. Mais un homme qui attend penser à son avenir « le moment venu » est un tout petit gamin enfermé dans un corps d’adulte. Ils sont nombreux là dehors, qui ont de grosses voix d’hommes, mais « enfants » dans la tête, sans projets, sans plan de vie, sans engagements futurs. Mais ils veulent se marier. Hum.

Une femme épouse un homme qui rêve grand, qui sait se fixer des objectifs réalistes et qui sait faire des vrais plans d’avenir. Les femmes affectionnent les hommes qui travaillent dur pour atteindre leurs objectifs. Un homme, c’est des grandes ambitions; c’est des projets qui portent; c’est des idées ingénieuses. Pas quelqu’un qui bavarde pour rien, pour dire des futilités au quotidien. Aucune femme ne viendra épouser le genre là hein!

 

 

5- LE MANQUE DE PERSÉVÉRANCE

Une femme épouse un homme qui a la niaque et la persévérance. Les femmes aiment les hommes bosseurs, qui savent affronter les problèmes en face et font preuve de beaucoup de courage. Si le futur époux d’une femme est donc un paresseux et un bon peureux, qui se décourage vite et ne peut pas persévérer en cas de soucis ou d’échec, qu’enseignera-t-il à ses enfants ? Ben rien! Juste le sommeil!

Il est même plutôt très dangereux pour le foyer. Celui là est un utile à rien. Qui ne viendra là que pour manger, regarder la TV, faire l’amour, dormir et prendre le gros vendre. Un homme bosse dur et persévère fort Messieurs. Sinon vous êtes nul et donc pas indispensable à une femme!

 

 

6- LE MANQUE DE DOUCEUR

Une femme épouse un homme doux et tolérant, un homme assez attentionné qui ne la battra pas. Un homme qui n’est ni violent ni barbare. Il est soigné, mais ne se tartine pas de crème adoucissante des heures durant ; Il mets juste le strict nécessaire d’hydratant pour ne pas avoir d’irritations. Il applique son eau de toilette à coup de claques. Un tel homme est forcement doux. Pas un homme qui frappe sur une femme. Celui là, est un bourreau, à fuir trop vite. C’est même là le comble. Une femme évitera forcement ce genre de type comme la chique. Son comportement pendant les petites disputes qu’il aura avec la femme, montrera forcément quel genre d’homme il est. Un sauvageon tout court!

Un homme qui lève la main et frappe la femme, utilise un ton dur et violent, l’insulte et l’humilie, transformera sa femme en tam-tam. Il frappera très dur la pauvre et lui cassera les dents finalement! Ah oui! De toute façon, moi, je me chargerai personnellement de casser la gueule à un tel barbare, si c’est sur ma sœur qu’il vient pratiquer son kung-fu. D’ailleurs, je wanda que même le genre là cherche aussi le mariage oh!

Couple complice et attentionné. Crédit photo: Cameroun24.net

 

 

7- LE MANQUE D’ATTENTION

Une femme épouse un homme absolument attentionné et affectif, qui saura lui accorder du temps. Pas un mou-mou efféminé hein, mais un homme affectif. Ne pas confondre. Si une femme constate donc que son futur époux est incapable de lui accorder le moindre petit temps, mais passe plutôt la majorité de ses heures avec ses amis, ou à son travail, à boire, qu’elle sache qu’elle est juste pour lui, un objet de décoration intérieur, un vrai pot de fleurs, la gardienne de sa maison, la petite boniche quoi. Un vrai homme n’oublie jamais la date d’anniversaire de sa petite, (mais il peut oublier son âge. Pas grave.) Il doit changer chaque année d’idée pour la Saint Valentin.

Une épouse doit être une amie, une complice à qui on accorde du temps; dont on se soucie; qu’on a tout le temps envie de voir. Petite astuce, mes sœurs: pour tester si votre futur époux aime votre compagnie, de temps à autres, refusez carrément qu’il aille voir ses copains de bière; voyez un peu dans sa réaction s’il est capable de leur dire non, juste pour vous. Sinon, basta! Abandonnez le blagueur là! Il ne peut pas se marier dis-donc!

 

 

8- LE MANQUE DE GÉNÉROSITÉ

Une femme épouse un homme qui a un grand cœur; un cœur avec assez de place pour sa famille et celle de sa femme. Il doit être généreux, sociable et surtout solidaire. On ne le dira jamais assez, quand on se marie au Mboa, c’est deux familles qu’on unit. Laissez un peu les choses des Blancs là! Une femme veut donc que son époux doive, non seulement prendre soin d’elle, mais aussi, de temps à autres, dans la mesure de ses possibilités, des deux familles. Il doit sincèrement être ému quand vous lui racontez vos malheurs et vous offrir son épaule pour pleurer. Puis, il vous propose généreusement son aide pour vous en sortir.

Alors, une femme qui voit son homme bien traiter ses petits beaux-frères et belles-sœurs, n’hésitera pas à lui faire confiance. Les femmes n’épousent pas les hommes radins, durs de cœurs, chiches à mort. Même avec 100 Fcfa de salaire, montrez-vous généreux les gars! Dans la vie, un vrai mec assure devant les éventuels soucis de sa petite; et il dit sans cesse:  » j’ai la solution chérie, je m’en occupe » et non: « on fait comment chérie ? ». Adieu au mariage mon gars, si tu es incapable d’agir ainsi.

 

 

9- LE MANQUE D’ESTIME POUR LA FEMME

Une femme épouse un homme qui a de l’estime et du respect pour elle. Comment va t-elle épouser un homme qui ne la respecte pas non? C’est impossible. Une femme désire un homme qui n’admettra jamais qu’on la prenne de haut et que les gens la méprisent devant lui. Un vrai homme se battra pour qu’on ne froisse pas sa femme, l’humilie et la dénigre en sa présence. Jamais!

La femme préfère un homme qui ne la grondera ou ne la réprimandera pas en public, devant ses amies, ses collègues. Un homme qui admet et fait cela ne la respecte aucunement pas. Il n’a donc aucune estime pour elle. Pour lui, c’est juste un objet exposé à tous les dangers. Il s’en moque éperdument. Et avec ça comment voulez vous qu’elle vous épouse?

couple amoureux. Crédit photo: anti-deprime.com

 

Messieurs, une femme ça se mérite. Ne l’épouse pas qui veut!

Voyez-vous, Messieurs les « célib-à-terre », les femmes ne choisissent donc pas un époux comme on choisit une friandise ou un lait de toilette dans une boutique. Il faut beaucoup de sérieux et d’objectivité. Car aucune femme ne se marie pour divorcer. Une femme mérite donc bien que vous lui démontriez que vous êtes capables de tout ceci, sinon…Vous mourrez célibataires hein!

Mais mesdames, sachez aussi que c’est la femme qui fait son mari. D’accord? En réalité, c’est elle qui le choisit. Elle se doit donc d’être tolérante et admettre qu’aucune personne n’est parfaite, c’est vrai. Il faudrait donc accepter l’autre tel qu’il est car comme l’a dit l’artiste, « les hommes sont parfois des poissons fumés ».

L’homme, le vrai, ne se met pas à genoux pour demander le mariage. Et jamais, il ne baisse sa tête devant sa petite. Il ne demande pas:  « peux-tu m’épouser stp? »; mais, c’est à la femme de lui dire, sans qu’il n’ait même demandé hein:  « Stp chéri, épouses-moi demain, paaaardon seulement, même si sans dot dis donc. »

Fabrice NOUANGA

Contact WhatsApp: +237-694-658-721

The following two tabs change content below.
Fabrice NOUANGA

Fabrice NOUANGA

Bonjour chers tous! J'exerce comme professeur de français Au Cameroun, mon Mboa. Par ailleurs, je suis écrivain et me passionne donc tant pour la lecture et l'écriture. En fait, au Mboa, nous sommes vraiment formidables, car nous avons nos habitudes particulières et nos attitudes singulières. Dans les "mboattitudes", je passe à ma façon hein, ces attitudes du Mboa au scanner. Mondobloguement vôtre!!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *