Les « enceinteurs », ces pères fantômes du Cameroun

Hier soir, j’ai rendu visite à un de mes vieux amis. Dès que j’ai franchi le portail de chez lui, j’ai trouvé une de ses ex « petites », assise sur sa véranda, la main sur la joue; et juste à côté d’elle, deux gosses. Et les deux enfants lui ressemblaient à un point ! C’était d’ailleurs la première fois que je les voyais depuis que je connais mon ami. Mais il m’en parlait souvent quand-même.

Quelques minutes après, le gars s’est pointé. Dès qu’elle l’a vu hein, la nga lui a seulement lancé un de ces regards tueurs, massa ! Puis, s’est levée et a tourné le dos, abandonnant les deux enfants à leur père ; elle lança alors aux enfants: « Mouf, vous pleurez quoi ? Tous les jours, Papa est où ? Papa est où ? Le voilà alors ! »  Les deux enfants se sont alors agrippés au pantalon du gars en criant fort de joie : « paaaaaapa, paaaaaapa, yaya toooo! Tu étais que ou non ? »  

J’ai failli mourir de rire. Mais la situation était trop grave pour le faire. Eh oui! Mon pote avait simplement agi comme tous les gars du Mboa, du Cameroun: enceinter les filles et disparaître dans les cissongos; Ya même quoi ? C’est le boulot des « enceinteurs » non ! C’est leur travail. À cause d’eux, la famille va chez le diable !

Les pères fantômes sont donc de plus en plus nombreux au Mboa. Ils ne s’occupent pas de leurs enfants abandonnés, ne paient pas la pension alimentaire, ne prennent aucune de leur nouvelle. Après une rupture brusque, de nombreux « enceinteurs » perdent ainsi tout contact avec leurs mioches. De vrais monstres, ces pères décrocheurs. Voici pourquoi:

Femme enceinte. Crédit photo: africaguinee.com

 

 

  • LES PÈRES FANTÔMES SONT DE GROS MENTEURS

Plus menteurs que les « enceinteurs », je meure. Un gars  rencontre une fille aujourd’hui; et demain, il lui promet déjà le mariage! Et comme les femmes aiment même ça ! Les femmes et le mariage, humm !

Et la nga naïve, blasée par de belles paroles mielleuses du menteur « enceinteur », décide volontairement de tomber enceinte de lui! N’est-ce pas elle veut cimenter sa place ! Apparemment pour les femmes, l’enfant garantit le mariage ! Mariage ouiii !  Mais les femmes oublient carrément que, c’est le jour même où la elles annoncent aux gars qu’elles ne voient plus la lune, que le mariage promis là, est annulé. L’« enceinteur » entre lui, en brousse hein !

 

  • LES PÈRES FANTÔMES ADORENT LE « FULL CONTACT »

Le « full contact », c’est le mode opérationnel de tous les « enceinteurs ». Être bon « fouetteur » pour ce genre d’homme, c’est « couper » une go sans préso. Ou ça ou rien ! Dire à un « enceinteur » de mettre un préservatif, c’est lui demander d’aller chercher Jésus. Ça commencé comment ? Il trouve ça tellement pénible et impossible. Je n’ai jamais compris pourquoi nous les gars, on déteste le caoutchouc là, jusqu’à !

Dès qu’un gars entend parler du preso, son humeur change. La qualité qu’il froisse le visage, et devient nerveux, humm! D’ailleurs, depuis quand la banane se mange avec la peau ? Se demandent-ils très souvent. On veut sentir le muyengué non ? Mon œil ! Même si la nga est en mauvaise période hein, l’« enceinteur » connait ça ? « Full contact » dis-donc! Et dès que le mbéllè entre, ni vu, ni connu.

 

  • LES PÈRES FANTÔMES SONT TROP LÂCHES

Les « enceinteurs », ont un mode opératoire efficace : la lâcheté.  C’est le jour où la go lui dit qu’elle est en mauvaise période et donc exposée à une grossesse, que lui, il insiste de « mettre son piment dans sa sauce » sans preso. Hum! J’avoue que n’ai jamais compris l’autre phénomène là. Je n’ai jamais vu des gars aussi lâches.

Les gars enceintent toujours au moment où la go s’attend le moins. Ils leur bombardent toujours un gosse au moment où la go a un projet urgent à réaliser : un voyage, un examen officiel, un concours…Et hop, ils s’enfuient ; Evidemmment, le gars voit le lait, les couches, les palettes d’eau ! Alors, il ne peut que partir. Mais sincèrement, qui va donc s’occuper du spermatozoïde coincé dans l’ovule de la pauvre, hein frangin? Quelle lâcheté! Trop forts les « enceinteurs »

 

  • LES PÈRES FANTÔMES SONT TRÈS IRRESPONSABLES

Les « enceinteurs » sont comme des magiciens. Ils disparaissent tout seuls dans la nature sans laisser de trace. Même appeler alors tout simplement la mère pour prendre de ses nouvelles et celles de l’enfant, rien ; les gars s’en foutent dis-donc. Ils gèrent ça ? Ils ont d’autres chattes à enceinter ailleurs. De vrais irresponsables ces « fantômes » !

Et quand un « enceinteur » n’a rien fait, il a au moins 5 enfants abandonnés dehors hein, avec 5 mères différentes. Et quand la pauvre mère s’est battu à élever son son enfant toute seule, un matin, après 10 ans dans les cissongos, tu vas voir le poisseux revenir cougna-cougna, dire qu’il veut le reconnaitre et le récupérer. Massa ! La sorcellerie nous a même souvent fait quoi non? Les go, pour le genre de cas là, pardon, apprêtez seulement l’eau bouillante à l’heure là!

Femmes qui allaitent leurs enfants. Crédit photo: Fond Français Mukoska

 

 

Messieurs les fantômes, pensez au moins à l’avenir de ces enfants que vous abandonnez!

 

Les pères fantômes, ces pères décrocheurs, sont essentiellement des êtres irresponsables. Rien à dire. En fait, la réalité est beaucoup plus complexe. Et tous sont apparemment coulés dans le même moule. Même si les parents se séparent, mais faut-il en plus que l’enfant soit irrémédiablement privé de son père ? Non monsieur!

 

« A toi « l’enceinteur », le père fantôme disparu et ayant abandonné ton enfant quelque part, je t’écris ce billet pour te dire que tu n’es pas un homme à mes yeux. Tu as tellement infligé le mal à beaucoup de ces filles et à ces enfants que tu as abandonnés, par ton comportement de père indigne. Remballe ta fierté, ton machisme, et mets toi dans la peau d’un vrai père stp, un père qui a du respect pour ses enfants.

Un enfant doit avoir de l’admiration et de l’amour pour ses deux parents. Mais ces enfants que tu abandonnes n’en ont que pour leur mère, car elle seule a su  les élever comme tu aurais dû le faire. Elle seule a pris de bonnes décisions pour leur avenir, leur bonheur. Je n’ai donc aucune admiration pour toi. J’ai du dégoût, de la pitié. J’aimerais te comprendre, mais je ne peux pas. Tu te rends compte? Ces enfants que tu as oubliés n’arrivent pas à dire « papa ». Tu es un inconnu dans leur cœur. »

À peine étions nous entrés dans la maison avec les deux daltons que, subitement, quelqu’un frappa fortement au portail. Je paniquais. N’est-ce pas mon pote sort brusquement ouvrir. Que vois-je ? Une gamine, enceinte ; dire que le gars l’a aussi fuit?  Un vrai tireur d’élite, onong!

Et derrière elle… un costaud baraqué, barbu et nerveux… Je vous épargne la suite ! Quand c’est ton jour hein…Heureusement que j’ai reconnu ma part de fils depuis.

Alors, chers « enceinteurs », songeons à l’équilibre des innocents enfants dans nos sordides histoires de fesses ! Au lieu de les abandonner partout comme ça, sans véritables repères, assumons les grossesses des filles qu’on enceinte à tord et à travers! De grâce!

Fabrice Larry NOUANGA

Contact WhatsApp: +237-694-658-721

 

 

 

 

 

 

6 thoughts on “Les « enceinteurs », ces pères fantômes du Cameroun

    1. Ahahahahaha. Rassures toi William. Je suis enceinteur mais pas fantôme hein…Pour les stats, laisse seulement l’autre là, pardon!

  1. ahahahahahaha Fabrice Nouanga tu vas me tuer de rire. donc tu dis que les enceinteurs aiment le full contact? tu dis qu’ils aiment casser les projets de la fille? tu dis qu’ils sont les champions du monde de la disparition ans fumée ? krkrkrkrkrkrkrkrkrkrkrkrkr. Mais heureusement que ton père avait enceinté ta mère hein, sinon je n’allais pas rire comme ça depuis le matin…

    1. Effectivement éh Ecclesiaste Deudjui. Tu as bien lu. L3s gars sont tout cela. Mais ils sont surtout fantômes et magiciens. Heureusement comme tu dis. Et Dieu merci il n’a pas disparu dabs les cissongos.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *