À bas le foot-ball au Cameroun

Le Cameroun s’est fait laminé 0 buts contre 4 face au Nigeria,  ce vendredi 1er septembre, lors d’un match comptant pour les éliminatoires de la coupe du monde Russie 2018. Depuis lors,  c’est le branle-bas au Mboa. Que n’a t-on pas entendu ? Chacun dit ce qu’il pense et toute l’équipe est vomie, pourtant, elle est championne d’Afrique hein. Voilà pourquoi je m’interroge. À quoi nous sert même finalement ce machin de foot-ball ?

 

Quelle importance pour un pays comme le Cameroun de gagner un match de foot contre un autre pays ? Juste un moyen pour chacun d’oublier un peu les problèmes journaliers ? Chômage, misère, foirage, famine, pauvreté… Sans les jamais pouvoir les résoudre ?

 

Le foot ? Un moyen pour un état comme le Cameroun de focaliser l’attention des masses de populations et de tout un peuple sur une connerie ; juste un excellent moyen de les anesthésier, alors que de vrais problèmes les minent au quotidien.

 

Mais, sérieusement, qu’est-ce qu’on a à cirer que onze Camerounais très riches, aient gagné un match de foot ou une coupe d’Afrique, souvent par hasard hein, ou perdu lamentablement, contre onze autres millionnaires, fussent-ils Nigerians?

 

Le foot au Cameroun, ce sport des masses, de ces masses d’hommes et de femmes, gros et grasses à cause des bières englouties devant la télé pendant les matches, et qui hurlent le nom de leurs héros qui court inlassablement derrière une boule d’air, alors que la plupart, eux, n’arrivent même plus à courir ou à faire un tout petit effort physique.

 

Qu’est-ce qu’une équipe de foot camerounaise aujourd’hui ? Sinon une bande de mercenaires millionnaires.

 

Je n’aime pas le foot. À bas le foot-ball ! Et j’assume !

 

Fabrice Larry NOUANGA

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *