Quand et comment utiliser les majuscules ? – première partie

Si elles sont parfois négligées, les règles d’usage de la majuscule sont néanmoins importantes et peuvent donner lieu à de graves et lourdes fautes d’orthographe, pouvant ternir un billet. Pour éviter cela, je vous propose ici, un véritable guide de l’usage des majuscules en français. Je vous montrerai à travers ce tutoriel, comment et surtout quand les utiliser. J’espère y brosser, les principales règles et exceptions sur leur usage correct et efficient.

Chers Blogueurs, sachons donc que, dans un billet que l’on écrit, nous devrions utiliser la majuscule:

1- Pour le début d’une citation, d’une phrase, après le point

A chaque début de phrase et de citation, on met toujours une majuscule. Bien plus, on met une majuscule après un point simple(.) -à part dans le cas de l’usage d’un point pour une abréviation (“ Cf. “)-, un point d’interrogation (?), un point d’exclamation(!)-à part si c’est une interjection-, des points de suspension(…),
Exemple : ce dimanche j’étais en ville. Demain où vais-je aller ? La nuit me dira. Il m’a dit : « Téléphone-moi. »… En revanche, on ne met donc jamais de majuscule après le point-virgule (;) ou la virgule (,).

 

 

2- Pour le début des titres, de sous-titres et d’intertitres

Pour un titre, un sous-titre ou intertitre, seul le premier mot de ce titre, de ce sous-titre ou de cet intertitre, prendra une majuscule.
Exemple : Le grand titre de ce tutoriel est : «Quand et comment utiliser les majuscules en français ?», le sous-titre de cette section est « Pour le début des titres, de sous-titre et d’intertitres».

 

 

 

3- Pour le début des noms propres, des prénoms, des surnoms, de personnes, noms d’une œuvre, de choses ou d’animaux, etc.

Le nom propre se distingue des noms communs dans la mesure où il se réfère à quelqu’un ou quelque chose en particulier. Les débuts de noms propres prennent donc toujours une majuscule.
Exemples : Fabrice Nouanga, Constance Léon, Simon Decreuse, Camille Deloche. Le site Mondoblog. Mon chien Rex. Germinal d’Emile Zola…

 

 

 

4- Pour le début des noms et adjectifs employés comme surnoms

Il faut toujours y mettre une majuscule.
Exemples : Alexandre le Grand, Alger la Blanche, Kribi la Belle, Montréal la Chic…Sauf pour les noms propres de personne pris comme noms communs après un long usage. Ils deviennent à ce moment là, des noms communs du fait de cet usage.
Exemples : Elle est un peu tartuffe (= elle est une hypocrite selon la pièce de Molière et son célèbre personnage). C’est un vrai harpagon (= Il est avare, pingre,  toujours du même auteur, dans la pièce « l’Avare ».)

 

 

 

5- Pour le début d’un terme caractérisant des noms de fonctions, de titres, ou charge civile

Le terme caractérisant une fonction, un titre ou une charge civile prend toujours une majuscule et la fonction elle-même est toujours en minuscule.

Exemples : le ministre de la Santé, l’archevêque Métropolitain de Yaoundé, Le secrétaire général de la Cour des Comptes, le directeur du Budget…

On écrit toujours le mot « président » avec une minuscule quand on parle du « président de la République » sans mentionner « de la République ». Mais si on mentionne « de la République », alors Président s’écrit avec une majuscule. Le mot « Premier Ministre » est toujours en majuscule quand il désigne la fonction « chef du Gouvernement ».

Il faut donc retenir que, les noms de fonctions, titres et charges civiles sont toujours en minuscules.

Exemples : Le préfet, le curé, l’avocat…Exception faite des titres honorifiques qui prennent une majuscule.
Exemples : Sa Majesté, Votre Sainteté. Son Altesse. Son Excellence…

 

 

 

6- Pour le début des noms géographiques : nom de pays, province, ville, lieux, fleuves, montagnes…

Les noms géographiques et de lieux désignant la provenance des produits, prennent toujours une majuscule. Mais, on ne met jamais de majuscule aux adjectifs adjoints à ces noms propres.
Exemples : Le Cameroun oriental. Un vin du Rhin. Le vin de Bordeaux. La France basque. La Sanaga tropicale…Mais aussi, quand ces noms de villes ou de régions désignent un produit très connu, dans la désignation de ce produit.
Exemples : un havane. Du gruyère. Un bourgogne. Un camembert …
Sauf si l’appellation fait office de nom propre, de quasi nom composé.
Exemples : l’Asie Mineure. Le Grand Nord. Les Hauts Plateaux de l’Ouest.

Toute fois, les noms communs d’entités géographiques ne prennent pas de majuscule.
Exemples : le lac, la mer, la montagne, le pic, le mont…Sauf si ces noms communs d’entités géographiques sont suivis par un nom qualifiant ; alors celui-ci prend la majuscule.
Exemples : la mer Méditerranée. Le pic du Midi. Le golfe de Guinée. Mêmes règles pour les monuments ou les jardins légendaires.
Exemple : La tour Eiffel. Le musée du Louvres. La place Saint-Josué. Le pont des Arts. La mer Méditerranée.

 

 

 

7- Pour le début des noms de planètes, d’étoiles et des signes du zodiaque

Tous ces noms prennent toujours une majuscule.
Exemples : la Lune. La Terre. Les planètes Mars et Saturne. Le Soleil de l’Est Cameroun. Les signes astrologiques du Verseau, du Scorpion, de Poisson, de Bélier…

 

 

 

8- Pour le début des noms d’organisation, associations, établissements, ministères, journaux, sociétés, corps constitués (Service, Caisse, Office), institutions d’État

 

En général, les noms d’organismes non uniques suivis par un nom propre ou un nom de spécialisation, prennent toujours une majuscule. De même, si un organisme est unique, alors il prend aussi une majuscule.
Exemples : la cour d’appel du Littoral à Douala. L’École nationale d’administration et de magistrature. La communauté urbaine de Kribi. Le ministère de la Justice et des Droits de l’Homme…L’Académie française. La Bibliothèque nationale. Le Musée parlementaire. La Haute Cour de justice…Par contre, les noms d’organismes qui ne sont pas uniques ne prennent pas de majuscule.
Exemples : le conseil général. Le ministère. Le lycée. Le musée…A l’exception des mots « Secrétariat » et « Département » qui prennent toujours une majuscule.

Exemples : le Secrétariat d’état à la défense. Le Département de Sciences Politiques.

 

 

9- Pour le début des noms de peuples, de races ou d’habitants

Les noms de peuples ou d’habitants prennent toujours une majuscule. Exemples : les Camerounais. Les Français. Les Canadiens. Les Tunisiens, Les Bamilékés. Les peuls. Les Blancs. Les Noirs. Les Juifs…Par contre, on n’utilise pas de majuscule pour les groupes religieux, adeptes d’une doctrine ou d’une idéologie.
Exemples : les musulmans. Les chrétiens. Les communistes. Les Bouddhistes. Les capitalistes… de même que les noms de langue et les adjectifs désignant un pays, une province, une ville, une région ne prennent pas de majuscules.
Exemples : nous parlons tous français. Les femmes camerounaises sont belles.

 

 

 

10- Pour le début des noms de sigles ou d’acronymes et points cardinaux

Les sigles prennent toujours une majuscule.
Exemples : SNCF, ONG, PDG, SG, NPF…
Les acronymes ne prennent une majuscule qu’à la première lettre.
Exemples : Unesco, Onu, Oms, Pnud, Nasa…
On emploie toujours une majuscule pour les points cardinaux désignant une région.
Exemples : l’Allemagne de l’Est, l’Amérique du Sud, le pôle Nord, la Corée du Nord. Par contre, les points cardinaux désignant une orientation ne prennent pas de majuscule.
Exemples : l’avion se dirige vers le sud du pays et non vers le nord-est comme nous le pensions.

 

 

11- Pour le début des noms de marques de produits, de types ou de modèles.

Ne jamais oublier la majuscule quand on veut écrire ces noms.
Exemples : une Toyota Corolla, le fromage allégé Voltigeur, une Mercury Lyne, une Ford Mustang, une Labatt, un Coca-Cola, un Pepsi, une Molson, un Seven-Up.

 

 

Voilà pour la première partie ! J’espère chers amis blogueurs, que vous ne ferez plus de fautes concernant les majuscules et que, désormais, chacun de nous, saura en faire un très bon usage. Un dernier conseil tout de même : ne pas mettre d’accents sur les majuscules peut constituer une faute d’orthographe lourde. Attention donc ! À la prochaine pour la suite.

 

Fabrice Larry NOUANGA

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *