Voici pourquoi Longuè Longuè est devenu populaire sur Facebook au Cameroun

Ces derniers jours au Cameroun, une escalade conflictuelle entre les artistes musiciens Longuè Longuè et Lady Ponce a défrayé la chronique sur Facebook. En effet, Longuè Longuè est le premier acteur à sonner le tocsin du clash avec sa congénère Lady Ponce dans l’une de ses envolées narcissiques lors d’un de ses lives Facebook dont lui seul a le secret hein, la qualifiant « d’illettrée », de « malhonnête » et de «prostituée».

Réponse du berger à la bergère : Lady Ponce, dans l’une de ses récentes interviews télévisées et dans une émission radio, de battre en brèche à travers une excroissance langagière, la posture désinvolte, désobligeante et incongrue de Longuè Longuè, en le qualifiant de « violeur », « d’homosexuel » et de « pédophile ». Ne pouvant rester indiffèrent, le «libérateur libéré», dans une dérive orale, s’est permis, dans une autre vidéo live Facebook insolite, insolente et exubérante, qui a pulvérisé tous les records de vues, de partages et de commentaires, de flinguer sa consœur Lady Ponce. Voilà les faits.

L’artiste Lady Ponce sur un plateau de télévision

 

Ce que je vous explique dans cet article, ce sont les raisons pour lesquelles l’artiste, qui, hier était anonyme sur les réseaux sociaux, est curieusement devenu populaire sur Facebook.   La mauvaise mentalité des « regardeurs » de ses vidéos, a construit sa notoriété. Voici comment.

1- Les Camerounais sont passionnés de « kongossa » et de ragots

Et Longuè Longuè le fait bien. C’est aujourd’hui de notoriété publique : les Camerounais adooorent le kongossa. Ces petits potins croustillants sur les autres. Quand les gens entendent et voient Longuè Longuè faire le Kongossa comme eux, ils sont tellement attirés car nourris par le désir de connaître les échecs, les erreurs, les chutes et les démons des autres. Ils aiment tellement colporter les ragots et voir des personnes blessées. C’est leur vice. Plus vous êtes populaire au Cameroun, belle, riche et célèbre, plus vous serez sujet aux « on dit ». Rien à faire.

Par jalousie, les gens vont tellement mal parler de vous, juste pour vous nuire hein. Parce que’au Mboa, le succès d’une personne nous dérange, sa beauté nous dérange, son ambition nous dérange, son intelligence, sa répartie…nous dérangent. Bref, toutes ces qualités qu’elle a, que l’on envie, et que l’on n’a pas nous énervent. Et ce kongossa nous unit contre un seul et même ennemi, avec des critiques communes. Voilà pourquoi il s’est crée un camp Longuè Longuè et un camp Lady Ponce. Certains utilisent le kongossa comme moyen de se venger. Et même les gens les plus proches de vous hein.

2- Les Camerounais affectionnent le langage grossier et ordurier

Et Longuè Longuè l’utilise bien. Au Mboa, la vie est tellement trop violente et sauvage que le langage est devenu exagérément ordurier et grossier de sorte que les Camerounais se sont transformés en maroufles habillés en goujats. Donc, quand ils écoutent Longuè Longué qui use de ce langage dans ses lives-vidéos, ils se retrouvent et ça leur plait. Les gens se donnent tellement de plaisir à être grossiers et hideux en usant de la liberté de s’en prendre à des vies privées.

On n’entend qu’insultes, insolence, sarcasmes, vilénies, invectives, calomnies, outrages et impolitesse dans leurs bouches! Il n’y a finalement que ça au quotidien. Donc, quand Longuè Longuè utilise les mots comme « pute », « lesbienne », « enculer », « foirés », « djansang », « vendeuses de piment » dans une vidéo, provoquant ainsi des éclats de rire en raison de l’arrogance et de l’impertinence de tels propos, les Camerounais adorent. Il parle là comme eux. Oui, ils aiment écouter ce genre de langage de la rue. Le champ social camerounais a tellement des insulteurs à gage et des calomniateurs qui déversent de telles infamies indigestes sur les autres massa. Et curieusement, les meilleurs boutefeux, dénigreurs, hâbleurs, calomniateurs et sycophantes sont applaudis oh.

Une attitude de la vidéo live qui a fait le buzz

 

 

3- Les Camerounais sont trop voyeurs et exhibitionnistes

Et Longuè Longuè se montre bien. Autrefois, les familles se retrouvaient pour l’angélus et la prière qui ponctuait toute leurs soirées. Aujourd’hui, elles se rassemblent pour les lives-vidéos de Longuè Longuè, la « grand-messe » du kongossa, avec lui-même comme « grand prêtre », pour la célébrer. Ces vidéos sont devenues l’opium de tout un peuple, car nous sommes de bons voyeurs. Et il le sait.

Les Camerounais aiment voir ses confessions intimes, les danseurs, les buveurs de bière, les bagarreurs, les accidentés, les cadavres, les kongosseurs, les faits divers, les querelleurs, les disputeurs, les clasheurs… C’est l’escalade du « toujours voir plus » en effet. Toujours voir plus d’images, de vidéos et de confidences dévoilant la vie intime des personnes ! Toujours voir plus d’images de violences, de guerres, de bagarres, de show. Et c’est donc ce que fait Longuè Longuè dans ses vidéos. Il parle de sa vie, de la vie des autres. Il insulte, il calomnie, il clashe. Il montre ses immeubles, sa chambre, ses « petites », son argent, ses costumes, ses dragues, son lit, comment il embrasse les femmes et croque la vie. Et naturellement, ça attire les gros yeux des Camerounais voyeurs et exhibitionnistes. Nous au Mboa, nous avons un grand penchant pour ce genre de voyeurisme et en demandons toujours plus. On adore voir le spectacle, onong.

Caméra pour live Facebook

 

 

4- Les Camerounais adorent voir les gens clasher et bagarrer

Et Longuè Longuè clash bien. D’une manière générale, les Camerounais ressentent un plaisir intense à voir les personnes clasher devant eux. Face à la douleur de ces individus qui se bagarrent, ils ressentent énormément de bien. Ils aiment voir les gens déshumanisés. Donc, quand Longuè Longuè fait des vidéos où il insulte et clashe avec Lady Ponce, Fingon, Petit Pays, Tchop Tchop, nous autres Camerounais nous y trouvons du bon plaisir. On s’en délecte.

On aime vivre la douleur physique (actes violents, morsures…) et/ou psychologique (humiliations, insultes, dévalorisation…) des autres. Le Camerounais prend un plaisir extrême à voir torturer moralement une personne. Voilà pourquoi nous aimons les manipulateurs, les égocentriques, les lunatiques et profondément les narcissiques. Nous prenons plaisir à regarder certains déstabiliser et à affaiblir les autres, dans le but de les voir les fragiliser et les épuiser psychologiquement à travers des humiliations, de la soumission, de l’instrumentalisation, des reproches abusifs, des remarques inappropriées sur le physique et/ou les traits de caractère, de l’agressivité, des colères intempestives et injustifiées, un comportement despotique comme le fait si bien Longuè Longuè dans ses lives-vidéos afin d’isoler progressivement et au maximum ses victimes. Eh oui !

Longuè Longuè dans son show

 

5- Les Camerounais sont extrêmement chômeurs et oisifs
Et Longuè Longuè le leur démontre bien. Dans un pays où les gens n’ont rien à faire de concret, car sans boulot et où la majorité des personnes s’ennuient, alors ils s’occupent comme ils peuvent, à regarder les vidéos de Longuè Longuè sur Facebook à longueur de journée, en alimentant calomnies, querelles et intrigues. Cette médiocrité peut parfois compromettre les dynamiques les plus nobles.

C’est dans cette inactivité que le Camerounais trouve donc du temps pour passer autant de temps dans les réseaux sociaux pour essayer de combler par tous les moyens un vide abyssal qui lui pèse. Quel travailleur normal perdrait tant d’heures à papoter sur internet inutilement ? Tant qu’il y aura donc toujours ce cancer du chômage et de l’oisiveté au Mboa, on aura toujours des gens qui vont passer des jours et des nuits entières à regarder les lives de Longuè Longuè sur Facebook et à lui donner des milliers de vues qui le rendent populaire. On se retrouve alors dans un type d’ignominie qui relève carrément du futile et s’éloigne fatalement de l’utile.

Facebook comme remède au chômage

 

 

Un peuple en crise de valeurs et en perte de repères ne peut qu’agir ainsi…
Voilà pourquoi Longuè Longuè est devenu populaire et le sera encore plus sur Facebook et pourquoi ses vidéos lives vont continuer à attirer encore et toujours plus de monde. Ces vidéos nous révèlent là, la crise morale et mentale dont souffre malheureusement un peuple dévergondé en perte de valeurs et de morale. Il est tellement en déliquescence avancée. Pourtant, dans la vie, il faut savoir se consacrer à l’essentiel au détriment de l’accessoire. Comprenne qui pourra et réagira qui voudra…
Allez, « collectez-vous. Collectez-vous » pour la prochaine vidéo live de Longuè Longuè hein…Tsuips !
Fabrice Larry NOUANGA

1 commentaire sur “Voici pourquoi Longuè Longuè est devenu populaire sur Facebook au Cameroun

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *