Non, les (Mondo)Blogueurs ne sont pas des (Mondo)Blagueurs

Article : Non, les (Mondo)Blogueurs ne sont pas des (Mondo)Blagueurs
12 août 2016

Non, les (Mondo)Blogueurs ne sont pas des (Mondo)Blagueurs

Ce lundi matin, une de mes collègues et lectrice de Mondoblog et moi discutions un peu. Au fil de la conversation elle s’est dite déçue après avoir lu mon billet : « https://Ces trois types de Camerounaises qui violentent les hommes« , et ceux de mes confrères « Disussion des Présidents dans un groupe WhatsApp« , Ecclésiaste DEUDJUI: « https://Ce sont les bébés camerounais que tu veux voir? » et Guy MUYEMBE : « https://Quand nos présidents tweetent ».

Selon elle, ces billets et bien d’autres qu’elle a parcourus dans Mondoblog, étaient naturellement trop teintés d’humour et donc, pas sérieux du tout. Ce sont tout simplement des blagues pour amuser la galerie. Hum! Elle ajouta qu’en fait, elle trouve que les (Mondo)Blogueurs sont donc de véritables (Mondo)Blagueurs, et pour cette raison, elle ne les trouve pas très utiles et cessera de les lire.
Mince, que quoi? Quelle offense massa! J’ai bien failli m’énerver, onong. Mais je me suis retenu. Comme c’est juste un avis de lectrice, je l’ai évidemment respecté, et par politesse je lui ai  sincèrement fait comprendre qu’elle se trompait énormément sur le blogging en général.
Evidemment, l’idée qu’elle s’est faite des (Mondo)Blogueurs était tellement erronée. Car c’est vraiment une grosse erreur de considérer les (Mondo)Blogueurs comme des (Mondo)Blagueurs, quand même! Le penser, c’est absolument réduire à rien du tout, le travail que ces gars et go, abattent pourtant si bien au quotidien. C’est surtout mépriser le boulot immensément intellectuel auquel ils s’adonnent en produisant des billets aussi intéressants et utiles, pour le seul plaisir de leur lecteurs. Pour moi, c’est même carrément une insulte à leur endroit, témoignage réel de la pure ignorance du rôle même d’un Mondoblogueur et d’un blogueur tout court ; et de Mondoblog, cette plate forme francophone internationale.

Voici évidemment pourquoi je le pense.

I- D’ABORD, MONDOBLOG EST UNE PLATE FORME TROP SÉDUISANTE…

Hum, ce que je vais d’abord dire à la go là, c’est que, la tribune qu’on appelle Mondoblog là, n’est pas n’importe quoi hein. Elle est quand même parrainée par RFI; et elle sait très bien ce que c’est, ce média dans le monde.  Bon, pour être plus sérieux, Mondoblog est réellement une plate forme qui séduit beaucoup. Ah oui hein.

Son préfixe, « Mondo », allusion faite à cette ouverture vers le monde, fait tout de suite d’elle une référence. Et c’est une tribune sans discrimination aucune. Peu importe le pays, tout le monde peut y être recruté comme Blogueur ou Blogueuse.

Et puis hein, les billets qu’on y lit tous les jours, les vidéos, les photos… oui, tous ces éléments vous plongent au cœur du monde francophone et des réalités de chaque pays, sans bouger d’un seul pouce de votre siège. Donc, comme plate forme de blogging francophone, Mondoblog est unique. Rien à redire en fait, je crois hein.

Son design, son décor, ses couleurs, tout ça est vraiment professionnel et fait la différence. Chaque fois que je m’y ballade, il me rappelle des sites web super originaux, avec un thème bien spécifique et attractif, où les meilleurs billets sont mis à la Une et sur le Slide. J’aime surtout les interaction entre (Mondo)Blogueurs, ces commentaires des lecteurs sous les billets, bref cette communauté née de ces échanges et partages. Tout  cela favorise naturellement l’esprit de solidarité et attire évidemment encore plus de monde. Et les gens finissent par se connaitre, échanger et s’aimer.

Bref, Mondoblog a su créer tout une grande communauté francophone. En fait, cette blogosphère est tout simplement la plate forme qu’il fallait aux Francophones et aux Francophiles dans le monde. Elle est vraiment géniale. Et tout ça, ma collègue trouve que c’est de la blague? Ben non, voyons!

Logo officiel de Mondoblog
Logo officiel de Mondoblog…

I- EN PLUS,  N’ÉCRIT PAS DANS MONDOBLOG QUI VEUT HEIN…

Hum, quand ma collègue là méprise les (Mondo)Blogueurs, elle compte même sur quoi éh? Elle sait même à qui elle a à faire? La go là ne sait donc pas que pour devenir (Mondo)Blogueur, ce n’est pas donné? Ce n’est pas du vrac hein. On ne se lève pas comme ça un bon matin et hop, on devient (Mondo)Blogueur oh. Heuille. Dans Mondoblog, c’est le qui peut massa, et non le qui veut oh. Eh oui!

Aujourd’hui les (Mondo)Blogueurs sont près de 600, repartis dans le monde entier. Ils sont recrutés au cours d’une sélection internationale efficiente et minutieuse, qui s’opère chaque année. En fait, un concours est organisé par Mondoblog, porté par l’Atelier des Médias de RFI et appuyé par France 24. Ce concours vise naturellement à détecter des talents à distance. Après six mois d’intenses activités et de production de billets pertinents par les recrues, une autre sélection très rigoureuse est organisée parmi ceux-ci, pour une formation plus pratique, dans une capitale francophone d’Afrique. L’année dernière, c’était à Dakar, au Sénégal. Et là alors, pour y participer, il faut vraiment prouver. Pas le bep bep bep. Ceux qui y ont déjà participé peuvent confirmer. N’est-ce pas Ecclésiaste DEUDJUI?

 

Plusieurs amis et connaissances, m’ont toujours demandé comment faire même pour écrire eux aussi dans Mondoblog éh. Ils en ont bien envie, mais n’y parviennent jamais, car toujours recalés lors des sélections annuelles. Donc, devenir (Mondo)Blogueur là, ce n’est pas si facile hein. Il faut le mériter. Car écrire un billet est un artisanat. Il faut avoir le goût à ça, puis l’entretenir régulièrement et être performant. Il n’ y a donc pas de bon (Mondo)Blogueur sans rythme de travail régulier. Même si on publie une fois tous les 45 jours, ou deux fois par jour, et puis quoi? N’est ce pas FOTSO FONKAM et FATAKAYA Annadjib? Ce qui compte, c’est de produire de bons billets, pour le seul et unique plaisir des lecteurs. Sincèrement hein, moi, les (Mondo)Blogueurs m’impressionnent. Onong!

Les Mondoblogueurs en pleine formation, à Dakar 2015
Les Mondoblogueurs en pleine formation, à Dakar en 2015…

 

 

 

II- ENFIN , UN (MONDO)BLOGUEUR EST UN ACTEUR VIVANT DE SA SOCIÉTÉ

Lorsque les amis me demandent ce que je fais de beau dans la vie en dehors de mon travail de prof et que je leur réponds, tout sourire, que «Je blogue dans Mondoblog!», leurs yeux s’écarquillent et se cherchent dans un vide inter-galactique.  Pour eux comme pour ma collègue, le bloging ne sert en fait à rien, si ce n’est qu’à passer du temps inutile pour juste « blaguer » et divertir. D’ailleurs, ça rapporte quoi éh? Me demandent-ils souvent ensuite. Et là, ce sont mes yeux à moi qui s’écarquillent.

 

Mais je voudrais leur dire qu‘un Blog sur Mondoblog, est comme un site web, utilisé pour la publication périodique d’articles ou de billets, et où le (Mondo)Blogueur donne son avis personnel sur des sujets variés qui lui sont chers; des sujets intemporels, des sujets qui intéressent sur le long terme et qui ne périment pas dès qu’ils ont été publiés .

Les profanes du bloging ignorent donc sincèrement que, pour un (Mondo)Blogueur, bloguer est d’abord une passion. Comme chacun en a une sur la terre ci! Pour les (Mondo)Blogueurs, pour eux là, c’est écrire des billets. Tout simplement. Alors, ils se lancent et partagent cette passion avec leurs lecteurs.

 

Un (Mondo)Blogueur, comme tous les autres Blogueurs, peut donc vivre quelque chose d’insolite, tester une aventure que peu de personnes ont vécue, partager des émotions, compiler des expériences, s’offusquer contre quelque chose, dénoncer des actes malsains, apprécier un fait etc. Tout cela, il le partage donc sur Mondoblog ou dans son Blog, avec des amis, la famille, des lecteurs.

Le bloging lui permet donc d’échanger avec d’autres internautes, mais l’aide surtout aussi à délivrer des informations sur ce qu’il souhaite. Mais attention, point de confusion à faire entre un (Mondo)Blogueur et un journaliste, qui lui, collecte, traite et diffuse les informations, basées sur des faits concrets, vérifiables et authentifiés, et en rend fidèlement compte. Chez le (Mondo)Blogueur, c’est d’abord les émotions qui passent en premier hein. Bon, en étant objectif parfois aussi.

 

Ainsi, les (Mondo)Blogueurs parlent dans leurs articles, (à leur manière et dans le ton qui leur convient), de tout et de rien; de leurs réflexions personnelles, des choses vécues, de leurs expériences de vie, de leurs rencontres, des blagues, des films vus, des chansons écoutées, des livres lus. Et j’en passe. En effet, les Blogs de Mondoblog et du monde entier en général, sont tout simplement un réel espace de communication et de divertissement. Et avec le temps (et le trafic provenant du référencement naturel), les billets publiés, continuent à vivre bien plus que les (Mondo)Blogeurs ne l’auraient jamais espéré. Eh oui ! Ça c’est purement génial !

 

Lorsqu’un internaute tape par exemple une requête en rapport avec l’un de ces billets sur Google, et qu’il tombe sur un billet de (Mondo)Blogueur, cela fait énormément plaisir. Parce que, derrière ces billets, le (Mondo)Blogueur transmet à sa manière ses idées, sa pensée, sa personnalité ou même, son état d’esprit.

Donc, que ceux qui pensent que les (Mondo)Blogueurs sont des (Mondo)Blagueurs là, pardon, passez! Ou alors changez d’avis maintenant ou jamais! Sachez que notre rôle de Blogueur, est tout simplement indispensable, mais peut-être pas très visible, certes.

 

Voilà pourquoi je rerewanda sur ma collègue là. Elle ne sait vraiment pas le plaisir qu’il y a quand on écrit un billet dans un Blog. Bon, je la comprends. C’est elle la blagueuse. Elle n’est pas (Mondo)Blogueuse comme Lucrèce, Martine, Samantha, Dave, Mireille, ou Mathy pour comprendre ça. Hum, elle ne sait pas que quand un (Mondo)Blogueur ou une (Mondo)Blogueuse, laisse aller son esprit au fil des mots, rien de tel pour décompresser et assouvir son esprit créatif. Écrire un billet à ce moment là, procure tellement une sensation de bien être ooooh. Et généralement, après les premières phrases, (souvent les plus difficiles à écrire), chaque (Mondo)Blogueur(se) sent l’ivresse des pensées qui l’envahissent. Cette ivresse arrive alors jusqu’au bout de ses doigts sur le clavier. Et hop, l’extase! On se déchaîne, ah mof midé. Et à la fin, un billet si fascinant et alléchant. N’y a qu’à visiter les billets à la Une sur Mondoblog en ce moment, pour mieux le comprendre.

Image de blog...
Image de blog…

 

 

 

MAIS FINALEMENT, À QUOI SERT MÊME UN (MONDO)BLOGUEUR?

Eh ben, je réponds comme la Blogueuse Mia W. Un (Mondo)Blogueur, comme tout Blogueur, est là pour écrire des billets personnels, pour partager des articles, des photos, des vidéos … Raconter son quotidien, rencontrer beaucoup de personnes, rester en contact avec des proches, apprendre des choses qu’il ne maîtrise forcement pas, progresser dans son domaine de compétence, se simuler en se sentant lu, enseigner ses connaissances, informer ses lecteurs sur sa perception des faits d’actualité, créer et innover par son imagination singulière, apporter sa contribution à l’évolution du monde, donner du sourire à ses lecteurs stressés, avoir une vie sociale normale, rester debout et éveiller les consciences endormies, se confronter au monde en sachant ce qu’il vaut, se sentir libre d’écrire, se faire connaitre par son talent et son savoir faire et pourquoi pas, gagner sa vie ou découvrir d’autres pays, même si cela ne doit vraiment pas être la raison principale de devenir (Mondo)Blogueur. Hein les gars et les go? Ahahahahahahah!!!!

 

Je rends ainsi hommage à toute l’équipe de Mondoblog ( Ziad MAALOUF, Simon DECREUZE, Manon MELLA, Mathias VIRILLI, Camille DELOCHE, MELISSA BARRA), qui nous suit au quotidien.
A René Jackson NKOWA, l’homme qui repasse en revue nos meilleurs billets dans ses Pépites bi-hebdomadaires.
À tous ces (Mondo)Blogueurs et (Mondo)Blogueuses (parfois bon(ne)s blagueurs(es) hein), qui postent des articles au jour le jour. J’ai cité en vrac, mes amis de BlogArt: Le Camerounologue, Ecclésiaste DEUDJUI et ses Camerounaiseries de tous les lundis. Will FOTSO FONKAM, le Petit Écolier, pourtant grand prof; Martine NDO, l’Égyptienne du Cameroun, ANNADJIB FATAKAYA, le plus Tchadien des Camerounais, Thierry Didier KUICHEU, le TDK blogueur. Je pense à tous les autres Camerounais: Yves TCHAKOUNTE, Didier NDENGUE, Mireille Flore CHANDEUP, Alexandra TCHUILEU… J’en oublie je sais.
Big Up à vous les étrangers: Roger MAWULOLO, Eteh Le SALAUD LUMINEUX, Renaud DOSSAVI, du Togo. Benjamin YOUBOUET, Émile BELA, de la Côte d’Ivoire. Guy MUYEMBE, Didier MAKAL de la RDC. Dieretou DINA de la Guinée. Alain AMRAH du Burundi…Samantha Tracy du Sénégal. Et à vous tous les Blogueurs du monde.

 Je voudrais bien continuer à citer des noms, mais désolé, mon clavier vient de tomber et de se briser. Dommage. Vraiment Désolé pour tous ceux là que j’ai oubliés ici. Bon vent à vous. Et que la langue française gagne! Mondobloguement vôtre!

 Au MBOA, nous sommes vraiment formidables.
Fabrice NOUANGA
Contact WhatsApp:+237-694-658-721

 

 

Partagez

Commentaires

Ecclésiaste Deudjui
Répondre

Ahahahahahahahaha Fabrice Nouanga. Heureusement que tu m'as cité avant que ton clavier ne clamse hein. .

Fabrice Nouanga
Répondre

Tu es quand même le camerounologue massa. Je ne voulais pas moi être la raison du prochain billet oh. Éh éh.

Samantha Tracy
Répondre

Mieux pour toi, y'a mon nom dans ton affaire là. La petite expérience que j'ai ,e nontre au quotidien que mes lecteurs me lisent parce que je suis sortie du cocon traditionnel où tout est trop institutionnel.
Ils lisent, en plus des informations sur le thèmes, des humeurs, des expressions...C'est comme si j'étais avec une bande d'amis autour d'une table. Et ça, croyez-moi, ça donne envie aux moins friands de lecture, le gout de venir voir de quoi ON parle.

Fabrice Nouanga
Répondre

Bon, je vais essayer de retirer ton nom, pour voir ta réaction. Tu crois même que quoi éh! Ahahahahahahahah

Joséphine ebena
Répondre

Huuummm, c est vrai que les mots blogueurs et blagueurs se ressemblent bien mai je salut le courage que tu as pour parler des choses de la manière la plus simple. Peut être que les émotions des blogueurs sont contagieuses??? Dites nous LS choses les gars j vais sauf que lire.....

Fabrice Nouanga
Répondre

Continue toi à lire oh Josepha. Blagueurs ou blogueurs, les deux sont cousins hein...mais ils ne sont pas patentés...Merciiiiiiiiiiiiii de me lire. J'en suis flatté...

Mawulolo
Répondre

Minceuuu, donc comme ça mes amis du mboa ne sont pas des blagueurs mais des blogueurs ?
En tout cas, il faut qu'on nous prenne au sérieux hein....

Fabrice Nouanga
Répondre

Hum, on veut nous considérer juste comme des Blagueurs Mawulolo. Et pourtant nous bloguons us hein. En tout cas, Blogueurs-Blagueurs, et puis quoi...

Guillaume Djondo
Répondre

Massa ! Ton ami a lu un seul article et généralise ? Dis lui de faire un tour sur nos blogs. De vraiment parcourir les billets. On sait être sérieux quand il le faut. Les billets d'humeur, c'est pour tuer la routine et démystifier le côté trop "intello" qui apparaît souvent.

Un auteur célèbre a dit : l'humour est le plus court d'un homme à un autre.

Fabrice Nouanga
Répondre

Je sais même que quoi éh Guillaume. Comment elle peut juger les gens sur la base de quelques articles seulement? Les femmes sont même comment massa? Et puis même où est le mal éh? Donc on ne peut plus blaguer quand on blogue? Kieu.

Didier Ndengue
Répondre

Cool ton billet frangin. Comme Djondo, ton amie là n'a pas parcouru tous les blogs avant de tirer sa conclusion. Même le frère de Florian avait aussi tenu ce langage. Elle se rendra compte qu'on peut être sérieux quand il le faut hein. En tout cas, il n'y a pas mieux que Mondoblog pour le moment. Du courage et reste souriant et ne change pas pour elle hein, sinon vous pourrez avoir des drôles de bébés comme ceux cité par Ecclésiaste.

Fabrice Nouanga
Répondre

Je peux pas la lâcher Didier, onong. Je serai sérieux avec elle, même comme elle me trouve Blagueur sur Mondoblog là. Sauf que nos bébés risquent ne pas être dans la liste de Deudjui. Les nôtres seront Blagueurs-Blogueurs...

Belizem
Répondre

Ton amie t'a vraiment fait mal.