Les Camerounais sont aussi des Blancs.

Ce matin, profitant du gros férié de l’ascension, n’est ce pas j’ai décidé de rendre visite à un jeune couple ami qui venait d’avoir la naissance d’une fille. J’ignorais que dans les heures qui suivent, j’allais être le médiateur d’une grosse mésentente entre les deux massa. C’était chaud ! En fait la vive dispute entre la jeune fille et son gars est simplement née du fait que la femme voulait « ESMERALDA » comme prénom du bébé. Et le gars par contre, lui, exigeait « SAMANTHA », les noms de leurs actrices préférées apparemment.

Je vous assure que la dispute était si vive que les voix s’élevaient. Ma présence leur disait même encore quoi ? J’ai dû user de toutes les stratégies possibles d’un médiateur, pour ramener le calme. Hum !!! Il fallait à tous prix que l’un des deux prénoms soit donné au bébé. En fait chez nous, malgré la peau noire des uns et des autres, les Camerounais sont des Blancs dans le cœur! Ben oui. Et même parfois sur la peau hein!!!!

-TOUT COMMENCE AVEC LES NOMS ET PRÉNOMS:

Les Camerounais sont des Blancs dans leurs noms et prénoms. Ben ouiiii, au Kamer, tout le monde veut donner un prénom américain, européen ou asiatique à son enfant. Je dis bien tout le monde hein. Il y en a qui n’ont même plus de patronyme. Ils sont carrément « camerounopeen ». Et longtemps à l’avance, pendant la grossesses, on achète de ces gros dictionnaires de prénoms ; on visionne toutes les séries possibles, on fouille, on bêche ; on cherche en fait le plus original. Les prénoms chez nous varient finalement en fonction des nationalités des stars des séries et du showbiz, des hautes personnalités occidentales. Et les français oh : JEAN-SEBASTIAN ; CLAUDE FRANÇOIS ; et les Américains oh : BRANDON, JACKSON, BRYAN. Et les Israéliens oh: ARIEL, SHARON… Et même les Chinois massa : KING, HONG, KONG…

Et aujourd’hui que les télé-novelas font la une de nos télés, hum, c’est encore plus grave. Vous entendrez alors : et les MARIMAR oh, et les CRUZITA oh, et les SERGIO oh…Les Camerounais sont trop ingénieux dans le choix des prénoms. Respect. Et curieusement lorsqu’on demande à quelqu’un comment il s’appelle, c’est plutôt son prénom européen ou américain ou chinois qu’il vous lâche, pan. Ah, je les comprends. Vous voulez quoi ? N’est-ce pas que Barack OBAMA, un Américain porte un nom Camerounais. Du donnant donné !

Femme noire avec coiffure et teint occidentaux
Femme noire avec coiffure et teint occidentaux

-PUIS LE COTE CULTUREL GLOBALEMENT:

L’autre domaine où les Kamers sont alors vrai vrai Blancs, c’est le domaine culturel. Je ne sais pas si nous on a même encore une culture propre hein. Notre manière d’être, de marcher, de parler, de rire, de réagir est typique au Blanc. Même dans les deuils, on pleure carrément comme eux massa ! Ekiéééé ! On n’a plus rien à voir avec les Africains. Rien. Chez nous faire comme un blanc, c’est avoir réussi sa vie. Voilà pourquoi les filles « androïdes » et les « maters » « whatsapp » ne veulent que se marier aux pépés blancs. Du coup, la sexualité est de plus en plus précoce. A 13 ans, on a déjà un petit ami hein. Les divorces alors, c’est la mort.

Deux jours de mariage, le lendemain, devant le juge. Et plus grave, on se décape la peau jusqu’à; la peau noire c’est le diable. Sur nos tables, la cuisine européenne domine. Les écoles, les restaurants, les snacks, les rues, les monuments, tout, porte les noms occidentaux. On n’écoute que RFI, BBC ; on ne regarde que France24 et Euronews. L’habillement et les coiffures alors, humm ! No comment ! Tu trouves encore un Camerounais authentique, je « meurs ». Finalement, on est dans un des ces « flou culturel » au point où on ne peut réellement plus faire la différence entre un vrai Blanc et un Camerounais. Essayez voir.

-ENSUITE DANS LES LOISIRS:

Un autre domaine où les Kamers manifestent leur « blancheur », c’est le sport et les loisirs en général. Hum, Les championnats de foot, de basket, de tennis, de hand, ne sont intéressants que quand ils sont organisés en Occident. D’ailleurs c’est les seuls qui passionnent chez nous hein, les seuls qui captivent. Je me souviens même que tout une coupe d’Afrique a failli être jouée au Qatar massa. Wonderful ! Les Camerounais ne suivent que la Liga, le Calcio, la Première League ; et les gars sont même plus fanatiques et plus violents que les Hooligans anglais ou les Tifosi italiens oh. Nos chaines de télévision suspendent parfois leur programme ou repoussent le journal, parce qu’un club européen doit jouer. Yes ! L’équipe nationale ne recrute que des coaches blancs sans preuves nulle part et ne parlant pas une des langues officielles. Magie! Ce qui compte c’est le blanc. Le reste, akaaa!

-ENFIN LA RELIGION ET LES MULTIPLES CROYANCES:

Là où mes frères Kamers m’ont alors dépassé, et là où ils m’ont prouvé qu’être Blanc là, c’est leur dada, c’est au niveau de la religion. Sincèrement, les Camerounais se croient plus croyants que la FOI. Si le Camerounais n’est pas rentré ni à l’école ni à l’armée, il lui reste encore la voie du Seigneur, c’est-à-dire la religion. Bon vous me direz que Jésus était Blanc! Ok! Voilà pourquoi au Kamer, il n’est pas question de discuter hein, puisqu’il n’y a rien à discuter concernant Dieu. Les Kamers boivent tout ce qui vient du Blanc concernant la religion.

Catholicisme, Protestantisme, Orthodoxisme, ils sont là ! Pentecôtisme, Judaïsme, Rose-croix, Islamisme, Ekankar, Yogaisme, Franc-maçonnerie, Foi Bahaï, Témoins de Jéhovah, Bouddhisme, Athéisme, dedans ! Écorce du marabout, ils croquent ! Les décoctions indiennes, ils boivent ! Syndicats de la sorcellerie, toujours dedans ! Religions avec les extra-terrestres, encore dedans ! Satanisme même, Luciferisme et Sectes occultes, vrai vrai alors dedans! Les Camerounais ne sont même pas dans quoi éh? Ils adoptent tout du Blanc, bon ou mauvais oh, les gars sont que là ! Il y a quoi ? Est-ce que nous on fabrique?

Un homme noir décapé desormais Blanc
Un homme noir décapé desormais Blanc

LES CAMEROUNAIS SONT DONC AUSSI DES BLANCS

Voilà là quelques clichés de déracinement de nos origines, de notre culture, de notre passé de Camerounais. On a perdu nos repères identitaires. Les Camerounais ne sont plus eux-mêmes. Ils sont pour la grande majorité victimes d’une aliénation culturelle qui les pousse à se tourner vers les Blancs ; ce qui a fini par endormir leurs consciences. A les observer, la plupart de mes frères ont carrément honte d’être noirs; et cette honte finit par hanter leur fierté et les rendre plus Blancs que… les vrais Blancs!

Avant de quitter le couple ami, comme ils n’arrivaient toujours pas à s’entendre là, en tant que médiateur, j’ai donc dû proposer qu’ils surnomment simplement l’enfant: BIFAKA MINTOUMBA! Les deux patronymes de ses parents. Et que pour le prénom, qu’ils ajoutent : TOUT COURT. Ça sonne «français» non? On complique même souvent quoi dans ces choses éh ? Hein !!!

Au MBOA, nous sommes vraiment formidables.

Fabrice NOUANGA

Contact whatsApp: +237 694-658-721

2 commentaires sur “Les Camerounais sont aussi des Blancs.

  1. A vous de remettre en place vos freres qui font des boulots de merde en europe et viennent l été vous prendre de haut. La cle est le matérialisme. Le blanc ne peut prendrz au sérieux les non blancs sauf les japonais.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.