Le smartphone, une cause d’insécurité routière au Cameroun

On le sait très bien, les accidents de la route au Cameroun, sont pour la plupart causés par des facteurs tels que : l’excès de vitesse, l’alcool, la fatigue, le mauvais état de la route, l’imprudence de certains automobilistes et j’en passe. Mais, parmi ces facteurs, un semble particulièrement être souvent oublié et très négligé : le fameux téléphone portable, ah, le smartphone !

Évidemment donc, le nombre d’accidents mortels causés par des conducteurs distraits par le téléphone portable semble s’accroître au Mboa ces derniers temps. On ne le voit pas assez souvent, mais en réalité, le nombre de morts attribuables aux distractions du téléphone au volant, ou sur la chaussée, n’est pas méprisable. Nous ne devons donc plus oublier que les distractions à cause du fameux smartphone, peuvent être responsables de beaucoup de collisions, de tonneaux, et autres accidents mortels. Et quand on se ballade dans nos rues aujourd’hui, on est bien étonné de constater que l’utilisation du téléphone au volant et même en dehors, a atteint des proportions inquiétantes. D’ailleurs, on finit pas croire que certains accidents mortels ne sont plus seulement dû à l’excès de vitesse ou à l’abus d’alcool.

accident

LE TÉLÉPHONE AU VOLANT, UN DANGER PERMANENT…

J’ai finalement peur que les distractions de nos smartphones deviennent l’une des premières causes de décès sur les routes camerounaises, dans les toutes prochaines années. C’est vrai que, sans enquêtes préalables et profondes, le phénomène demeure difficile à quantifier de façon précise. il s’avère donc très difficile d’évaluer dans quelle proportion les accidents de la route sont causés par ces distractions au volant, telles que la réception ou l’émission d’un appel, l’envoi de texto, ou la navigation sur les réseaux sociaux comme WhatsApp, Twitter et Facebook. Parfois, à y regarder quand même de très près, chez nous au Mboa, les circonstances d’un accident, laissent fortement souvent croire que le conducteur a certainement été distrait par son smartphone. Mais, évidemment,  l’information demeure souvent impossible à prouver.

Toute fois, si les causes des accidents demeurent parfois nébuleuses, on se rend compte que, de nombreux conducteurs utilisant un smartphone au volant, détériorent leur performance sur la route et risquent davantage d’y provoquer des collisions et des chocs terribles. On constate dans leurs comportements, une grande augmentation de leur temps de réaction ; une réduction réelle de leur perception visuelle ; une nette réduction de leur aptitude à éviter les obstacles et surtout, une forte diminution de leur capacité à rouler simplement en ligne droite, et donc à bien maintenir leur position au centre de la voie sur laquelle ils sont censés rouler. Imaginez donc les catastrophes qui peuvent survenir.

Usager avec téléphone au volant
Usager avec téléphone au volant…

LE TÉLÉPHONE SUR LA CHAUSSÉE, UN RISQUE ÉNORME…

Mais, l’autre chose qui dérange avec le téléphone sur nos routes,  c’est également ces distraction et ces inattentions que celui-ci entraine chez les piétons. Ces distractions sont donc aussi la cause la plus souvent mentionnée comme « cause principale » des accidents, avec dommages corporels, blessures graves et même parfois la mort.

Un tour dans les rues de Yaoundé, Douala Bafoussam, Bamenda ou Maroua… fait vite remarquer qu’il y a des gens, jeunes gens surtout,  qui marchent ou traversent la rue sans aucune vigilance,  les yeux carrément rivés sur leur smartphone, à envoyer des messages, discuter sur Facebook, Twitter ou WhatsApp, au point de ne même pas se rendre compte qu’il y a un véhicule ou une moto qui arrive en face. Une habitude malsaine qui n’est pourtant pas sans danger d’accident mortel. Hum,  trop de technologie finit par tuer la technologie hein…

De plus en plus donc,  des usagers de la route ont en effet pris l’habitude de circuler avec leur téléphone en main, le manipulant sans gêne et sans cesse,  les écouteurs ou les casques aux oreilles, comme « dans une bulle », se coupant ainsi du reste du monde afin de savourer leurs morceaux ou leur vidéos.  Oui, d’accord, c’est bien beau ça, le monde avance. Mais le problème ici, c’est que, ces gens se coupent totalement de la circulation routière et ne contrôlent plus rien autour d’eux, se mettant dès lors en grand danger; et pour rien comme ça.

Et pourtant, l’écoute de musique ou le surf sur son smartphone, en pleine route, lors d’un déplacement à pied,  peut agir à deux niveaux : nos yeux et nos oreilles. Au niveau de l’audition, le souci est évident : on risque évidemment de ne plus percevoir correctement le bruit des voitures, des trains, des camions ou des deux roues. Et du côté de la vue, on  réduirait l’attention visuelle en quelque sorte, et on ne ferait donc plus attention à notre environnement immédiat. Et hop, la catastrophe s’est vite produite et la mort est vite apparue.

Usager manipulant son téléphone sur la route...
Usager manipulant son téléphone sur la route…

Heureusement que, le gouvernement camerounais, aidé par les services de la police et la gendarmerie nationales, ont pris tout récemment, des mesures dures, prohibant précisément l’utilisation du téléphone portable au volant des véhicules. Mais hélas, les habitudes ayant la peau dure au 237, il reste bien à savoir, si ces belles mesures sont réellement appliquées au quotidien. Car, avec l’incivisme qui nous caractérise et la corruption ambiante, je me demande si, l’État réagit même parfois et surtout si les gens sont conscients un tout petit peu, des actes maladroits qu’ils posent.

Vivement donc, la diminution et pourquoi pas, la disparition totale des accidents de la route au Cameroun. #StopAuxAccidentsRoutiers

Au MBOA, nous sommes vraiment formidables…

Fabrice Nouanga

ContactWhatsApp:+237-694-658-721