Les femmes boulimiques de sexe sont-elles condamnables?

Une jeune amie m’a fait l’honneur de me rendre visite ce week-end. Dans nos échanges, elle me confia alors que son copain vient de la quitter pour une cause qu’elle considère vraiment banale. En fait, elle aurait un goût trop prononcé pour le sexe.

Comme elle, il en existe plusieurs autres. Ces femmes aux appetits sexuels trop poussés, qui ne se lassent pas de passer à l’acte quelque soit le jour ou l’heure. Elles sont boulimiques de sexe; elles aiment faire l’amour au point de ne pouvoir s’en passer et sans pour autant le cacher. « Nymphomanes », « filles faciles », « chérie couche- toi là », autant de qualificatifs plus que dévalorisants, qui en disent long sur le regard que portent certains hommes sur ces mordues de sexe.

Voulant comprendre les motivations d’un tel désir fou et constant, ma jeune amie me fit alors quelques confidences. Voici donc les raisons qui les motivent à être si gourmandes de sexe.

 

1- LE DESIR D’AFFIRMATION DE SOI
Les boulimiques du sexe visent un but fondamental: montrer aux hommes qu’elles existent bel et bien. Jouissant d’une sexualité débridée et d’une réputation pas fameuse, ces Consommatrices d’hommes sans modération, finissent par assumer parfaitement leur sexualité, et laissent donc parler leurs envies. Tant que ça ne nuit pas à leur santé, et qu’elles se protègent, évidemment, le sexe leur permet de se sentir vivantes. Ce desir réel d’affirmation devant leur partenaire reste leur plus grosse motivation.

 

2- L’ENVIE DE DESTABILISER LES HOMMES
Les termes des hommes envers les femmes sont souvent sont très crus, les jugements négatifs. Les hommes voient donc d’un mauvais oeil ces gourmandes au fort appétit sexuel. Leur attrait pour le sexe est rapidement classé au rayon des péchés pas si mignons que cela.

Dans un tel contexte, les femmes boulimiques de sexe cherchent à s’investir plus dans leurs desîrs. Elles veulent que les hommes soient déstabilisés lorsqu’ils rencontrent une femme qui assume pleinement son corps, sa féminité et ses envies sexuelles. À ce moment là ce ne sont plus les hommes les conquérants, mais bien évidemment elles. Pour un homme, avoir affaire à ce genre de femme, lui fait carrément perdre sa notoriété et sa veritable force. Une femme qui prend les devants au lit et reclame tout le temps les rapports sexuels, se sent forcément superieure. Ah oui hein.

 

3- LE BESOIN DE FAIRE TREMBLER LES HOMMES

Bon, on le sait, beaucoup d’hommes exercent souvent une trop forte domination sur les femmes pendant le way quoi. Les femmes se retrouvent alors face à une inégalité sexuelle souvent insupportable. Elles doivent ainsi affronter les regards négatifs, les étiquettes dont elles ont du mal à se défaire parfois.

Pourtant , face aux femmes boulimiques de sexe, l’homme se retrouve perdu…pire, il tombe même dans la peur. On passe donc là d’une répression du plaisir féminin à une société égalitaire. Maintenant, du fait de cette égalité, on arrive dans le couple à une confusion qui rend la relation beaucoup plus compliquée. Et forcément, ça fait trembler les hommes hein.

Effrayés à l’idée de se faire voler leur image d’hommes virils, non contents de laisser les oestrogènes des femmes prendre le dessus sur leur testostérone d’hommes, leur meilleure tactique reste donc l’attaque et la violence.

 

BOULIMIQUES DE SEXE OUI, PROSTITUÉES NON!

Voilà là autant de raisons qui expliquent que certaines femmes soient autant accro de sexe. elles ne visent qu’ un but: anéantir les HOMMES et leur faire croire qu’elles existent et peuvent donc aussi decider sur ce plan là. Malheureusement beaucoup de ces boulimiques de sexe se sont plutôt versées dans une prostitution qui ne dit pas son nom. Elles se sont transformées en vendeuses professionnelles de « piment ».

Ma jeune amie, pour terminer, m’annonça alors qu’elle est à la recherche d’un nouveau gars qui peut la supporter malgré son « défaut ». ..sexuel. Avis donc aux lecteurs.

Fabrice NOUANGA

1 commentaire sur “Les femmes boulimiques de sexe sont-elles condamnables?

  1. ça m’a l’air très oedipien tout ça. Tellement centré sur les hommes qu’on a du mal à voir en quoi c’est une libération pour la femme. c’est amusant et ça donne à réfléchir en même temps.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *