Cameroun : voici pourquoi les mémés seduisent tant les jeunes

Depuis l’accession au pouvoir en France, du couple Macron, la tendance des relations coupables entre les vieilles cougars et les jeunes gigolos resévit de plus en plus au Mboa. Très fortement décrié il y a quelques années encore, le phénomène y est aujourd’hui de nouveau en vogue.

Beaucoup de jeunes Camerounais, gigolos de naissance et d’esprit, s’aventurent donc de plus en plus, vers des femmes mûres, ces maters hot et hard, à la peau ridée, au ventre flasque et seins tombées, aux cheveux secs et blancs, mais curieusement, encore hyper sexys, parfois très friquées et super allumeuses.

Mais seulement, au delà des simples relations amoureuses, il y a bien souvent autre chose qui pousse la quasi totalité de ces jeunes gigolos, à courir en bavant comme des chiens, derrière ces mémés d’un autre genre. Elles les font fatalement fantasmer et les font froidement bander. Voici pourquoi :
1 – Adieu la terrible phrase: « j’ai un retard », les mémés-cougars ne connaissent pas l’autre là

 

« J’ai un retard ». Cette phrase magique, souvent prononcée par les filles androïdes à un moment inopportun, donne de véritables sueurs froides à tous les jeunes mecs. Surtout que le préservatif n’est pas leur affaire hein. Eux qui adorent tant le « full contact », je ne sais trop pourquoi. Et un matin, les voilà obligés d’entrer dans les « cissongos » quand leur go tombe enceinte.

 

Or, avec les mémés-cougars, il n’y a point ce genre d’inquiétudes et de soucis; puisqu’elles sont âgées de 40 à 70 ans et sont donc naturellement déjà…ménopausées. Elles n’auront donc jamais plus de retard. Les maters là ont cessé d’avoir leurs règles depuis l’Antiquité hein.

 

Chez elles, finis donc les casse-têtes de grossesses indésirées et précoces. Le jeune gigolo en est conscient. Il sait donc qu’il peut pédaler son vélo sexuel 7j/7, matin, midi et soir, sans capote, et être sûr et certain de ne jamais enceinter sa vieille « pupuce ».
2– Les mémés-cougars adorent le « piment » et sont gourmandes de « plantain »…sexuel

 

Les jeunes filles de maintenant ont une expérience faible et toute nouvelle en matière de sexualité. Beaucoup d’elles ne savent quasiment rien au sexe. Elles ne savent pas « baiser » et sont généralement comme de vraies lattes au lit, et toujours très timides et coincées.

 

Or,  les mémés-cougars, vivent une sexualité 100% libérée. Elles adorent les sensations fortes. Elles n’ont aucun tabou. Elles sont sexuellement dégagées. Ça fait quand-même longtemps qu’elles « baisent » hein. Les jeunes gars gigolos savent donc qu’avec elles, ils sont sûrs de découvrir certaines positions acrobatiques et abracadabrantes qu’aucune jeune androïde ne sait ou ne peut leur faire!

 

Le genre de positions où leurs seins plats, passent par-dessus leurs épaules et où leurs vieilles jambes écartées se retrouvent au plafond et la tête sous le lit… Les mémés, à leur âge là, sont conscientes que le sexe un excellent anti-rides. Alors, elles se lâchent. D’ailleurs, elles aiment même les défis au lit hein. Genre : « T’es sûr que tu peux tenir trois coups avec moi, mon p’tit bb ? »

Elles aiment les sensations fortes. Crédit photo. Pixabay CCO.

3– Personne ne peut venir vous arracher votre dulcinée de mémé, votre cougar amortie



Généralement, quand un gars sort avec son androïde de fille, super canon et sexy, tous les autres mecs jaloux, veulent absolument la draguer et la lui arracher. Certains peureux sont donc obligés de la surveiller en permanence, et de mettre le GPS sur elle, de peur qu’un autre homme ne vienne la piquer.
Or, avec les mémés-cougars, pas la peine de paniquer hein ; il y a très peu de risques qu’on vous la détourne. D’abord, elles sont déjà amorties. Et en plus, ce sont des femmes de fort caractère, qui ont plein d’assurance en elles. On ne les teste pas. Quand elles veulent d’une chair fraiche et virile, ce sont elles qui draguent et arrachent les gars aux « petites » androïdes.
Les mémés ne sont plus innocentes, naïves et passives. Avec l’expérience, elles connaissent toutes les différentes techniques de drague éh. Sur ce terrain là, elles sont donc imbattables. Donc, celui qui perd sa route à les draguer là, en espérant qu’elles vont tomber sans glisser et lâcher leur petit cœur de gigolo, basta ! Mieux il passe sa route !

 
4– Finis le stress du mariage et de la dot exorbitante

 

 

Hum, quand un gars sort avec une fille androïde, le stress veut sa mort. Quand t’es avec celle-là, elle va passer le temps à t’embêter de questions bizarres du style : « Chéri, tu ne trouves pas qu’on doit déjà aller voir mes parents ? » « Chéri, depuis là, tu ne pars pas demander ma main hein. «  Chéri, tu vas même me doter quand non? » « Chéri, hum, on va même se marier quel jour éh? ». Et malheureusement, toutes ces questions provoquent des allergies aiguës chez les jeunes gars. Ils vivent le calvaire.

 

Or, avec les mémés-cougars, finies ce genre de prises de tête ! Adieu le stress ! Avec leurs gigolos de gars, elles n’ont pas besoin de projets à long terme, de sérieux, de dot ou de mariage à vie. Elles ont déjà vécu tout ça. Elles ne sont plus candidates à rien. Ce sont des anciennes divorcées et des veuves heureuses. Mariées et remariées.

 

Les jeunes gars gigolos, n’ont donc aucune pression de mariage avec ces maters éh. Tout ce qui compte pour elles, c’est une belle expérience sexuelle bien pimentée pour leurs derniers jours sur terre, sans se soucier des « conneries » de dot et de mariage là.

Profiter au maximum de l’amour. Crédit photo: pixabay CCO

 

 

5– Les mémes-cougars sont des cordons bleus, très bonnes à la cuisine

 

 

Hum, je n’ai rien contre les jeunes filles androïdes hein. Mais apparemment, non seulement elles sont très paresseuses en cuisine, mais la plupart ne savent même pas faire frire un œuf. Sérieux ! Beaucoup de jeunes go ont la flemme de cuisiner. Tout pour elles, ce ne sont que les restaus et les tourne-dos…

 

Or, les mémés-cougars adorent cuisiner pour leur petit cœur gigolo. Elles prennent tellement de plaisir à leur faire des repas, et sont si heureuses quand ces gars mangent de leur nourriture. Elles savent tellement leur consacrer du temps. Elles en profitent pour leur faire le petit déjeuner et leur concocter de délicieux petits plats.

 

Les gars retrouvent alors souvent certaines saveurs et certains mets exquis qu’ils ont oubliés depuis. Elles les leur servent au lit, souvent habillées juste en string rose, seins en l’air, généralement après une folle nuit torride de sexe, où elles ont épuisé fatalement ces amants de gigolo. Normal qu’ils reprennent de l’énergie non ? Le travail les attend encore devant.

Après une nuit torride de plaisir, il faut récupérer hein: crédit photo : pixabay CCO

 

 

 

6 – Finis les violents « maux de poche » et l’éternel « foirage »

 

Voici alors ce qui attire vraiment les jeunes gars chez leurs grand-mères cougars : la recherche du confort matériel et de l’argent facile. Les jeunes filles androïdes, trop matérialistes, et souvent trop fauchées, dépendent en général de leur gars. Eux-mêmes parfois fauchés, ne peuvent alors pas leur offrir, le dernier téléphone Samsung S8 trop trop trop joli qui fait fureur auprès de toutes les copines.

 

Or, avec les mémés-cougars, qui sont très souvent des veuves joyeuses et des divorcées heureuses, les jeunes gars gigolos, sont certains d’avoir le fric à volonté et de s’offrir ce qu’ils veulent. La plus part sont toutes Indépendantes. Elles gagnent donc leur vie de manière tout à fait intéressante.

 

Les mémés là savent « faroter » leurs gigolos jusqu’à. Elles leur offrent tout, à temps et à contre temps. Eux, ils ne leur donnent jamais rien hein. Sauf le plaisir sexuel. Il suffit juste pour le gigolo, de passer toute la nuit, à bien faire pleurer « sa vieille » de « baise » et de bon plaisir, pour que le lendemain, c’est le pactole qui tombe.

 

En plus donc de s’assumer entièrement seules, les mémés-cougars couvrent beaucoup leurs compagnons de beaux vêtements, de grands parfums, de jolies chaussures, de cadeaux magnifiques, de restos chics, de voyages exotiques et même des voitures luxueuses. Ben oui ! Avec les maters cougars là, un gars peut lui devenir très riche comme ça hein. Onong !

Toujours hot et hard. Crédit photo : pixabay CCO

 

 

 

Femmes cougars-hommes gigolos, couples heureux ? Tout une passion au Mboa…

 

 

Voilà là les raisons essentielles qui poussent les jeunes kamers à courir inlassablement derrière les femmes mûres et plus âgées qu’eux, pour des relations d’amour. Ces mémés libérées, ont généralement déjà construit leur vie avec leur ex-mari pépé, ont de grands enfants qui avoisinent l’âge de leurs amants de gigolos. Aujourd’hui, elles n’ont qu’une envie : profiter de la vie et la croquer.
Oui, elles croquent la vie à pleine dents. Elles aiment se taper des petits jeunes. Elles veulent sortir avec eux, s’amuser, baiser, rire, danser, partir en vacances, profiter de chaque bon moment qui s’offre à elles. Elles sont un véritable tourbillon de folie et veulent entraîner leur jeune compagnon gigolo, loin de la monotonie pour une superbe petite vie de couple bien discrète et pimentée. Mais qui dure le plus souvent, le temps d’un feu de paille.
Alors, les gars, envie vous aussi d’essayer avec une mémé-cougar ? En trouver une qui vous convient est très facile au Mboa hein. Alors, laissez-vous tenter ! Bonne chance oh ! Moi, l’autre là, m’a vraiment dépassé. Onong !

 

Fabrice Larry NOUANGA

11 commentaires sur “Cameroun : voici pourquoi les mémés seduisent tant les jeunes

    1. Baiser là c’est pas facile à prononcer hein Taa Miii. Donc, je préfère mettre ça entre guillemets pour diminuer un peu les sensations fortes.
      ah super, si t’as bien dégusté. J’espère juste qu’une cougar ne va pas t’arracher tin bon gars hein. Fait gaffe oh. Ahahahaha

    1. Ahahahaha. J’espère que tu ne veux pas par hasard dire que je suis un ex gigolo hein, qu’une cougar à relâché.
      Merciiiiiii pour la lecture et les compliments. Je te suis ton chemin nor Will…

      1. Tu ne sais donc pas que je suis observateur extérieur ? Parfois on n’a pas besoin de pratiquer pour savoir certaines choses hein. Juste un peu de  » culture générale « . Ahahahaha. Onong, je n’ai jamais essayé une mémé. Je sais qu’on les trouve où nor.

    1. Merciiiii aussi cher Christian pour ce moment de lecture. Si t’as apprécié, j’en suis flatté. Ça me pousse à faire un peu mieux davantage. Bon, pour les mots, ils étaient presque inévitables hein. Fallait appeler chat, chat. Ahahahaha.

  1. Vraiment très drôle et attrayant comme description même si la réalité l’est moins. Ce qui est bien dans l’histoire c’est que personne n’est dupe et qu’un jour un jour le petit gigolo là se remettra à chercher quelqu’une qui aurait eut un retard à un moment ou qui peut encore en avoir.

    1. La réalité l’est moins ? Alors, tu n’observes pas bien apparemment. Ces couples ne s’affichent pas dans la rue hein Amélie Rose.
      Hum, d’où viendra le retard ? Elles sont ménopausées éh. Et puis, Eusseu elles sont obligées de garder le BB ! Ahahahaha

  2. Vraiment très drôle et attrayant comme description même si la réalité l’est moins. Ce qui est bien dans l’histoire c’est que personne n’est dupe et qu’un jour un jour le petit gigolo là se remettra à chercher quelqu’une qui aurait eu un retard à un moment ou qui peut encore en avoir.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *